Un noyël 2020 « sous surveillance »

Quelle casse-tête, ce Noël 2020 : interdiction (recommandation !) d’être plus de six adultes autour de la dinde et du foie gras ! Il va falloir prendre sur soi. Et encore un certain « éminent » scientifique des mes d… conseillait le plus sérieusement du monde … de recevoir Papy-Mamy dans la cuisine pour consommer la dinde … Tout un programme !!!! Mais, il y a pire abondance de bêtises directives … en Belgique !

Nos voisins et amis belges, eux, vont vraiment mordre leur chique.

Face à la propagation galopante du virus outre-Quiévrain (18.054 décès), le gouvernement du pays qui compte le plus de morts par habitant (1.388 pour 1 million d’habitants, soit le double de la France) a autorisé une seule et unique personne à rejoindre la « bulle » familiale.

Alors, on invite tonton ou tata ? papy ou mamie ? Choix cornélien… Et pas question, évidemment, de faire une bise (pardon, une « baise », comme on dit en belge) à mamie !

Le Premier ministre, Alexander De Croo, n’a pourtant pas un coeur de pierre.

Ceux qui tiennent, en dépit du temps frais et humide, à partager quelques frites apéritives en famille auront tout de même le droit de se retrouver à quatre… dans leur jardin.

A condition qu’il ne drache pas trop. Et que le jardin soit accessible directement de l’extérieur, les invités n’ayant pas le droit de traverser la maison.

En cas de besoin urgent, le protocole sanitaire est très strict : un seul invité a le droit de se rendre au petit coin. Ah bon ? pas les trois en même temps ?

Pour les autres, comment faire ? « Si vous devez aller aux toilettes, alors vous devrez rentrer chez vous », a répondu la porte-parole d’ Annelies Verlinden, la ministre de l’Intérieur.

La chef de cabinet aurait été plus indiquée !


Article signé des initiales O.B.-K. Le Canard enchaîné. 19/12/2020


Dessin de Biche – Charlie hebdo – 16/12/2020