S’encanailler !

Ça, je veux fourniller …

 
 Ça, je veux fourniller en ton joly fourneau: 
 Car j'ay de quoy esteindre et allumer la flamme, 
 Je vous veux chatouiller jusqu'au profond de l'âme 
 Et vous faire mourir avec un bon morceau.
  
 Ma petonne inventons un passe-temps nouveau.
 Le chantre ne vaut rien qui ne dit qu'une gamme,
 Faictes donc le seigneur et je feray la dame,
 Serrez, poussez, entrez, et retirez tout beau.
  
 Je remu'ray à bons d'une vitesse ardente,
 Nos pieds entrelacez, nostre bouche baisante:
 La langue frétillarde ira s'entremouillant.
  
 Jouons assis, debout, à cossé, par derrière 
 Non à l'Italienne, et tousjours babillant: 
 Ceste diversité est plaisante à Cythère. 

Marc Laphrise de Papillon (1555-1599)

7 réflexions sur “S’encanailler !

  1. anne35blog 05/12/2020 / 08:00

    quand de jolis mots tout cela est dit …

    • Libres jugements 05/12/2020 / 11:11

      Bonjour Anne la Malouine
      Oui de jolies mots qui guérissent de certains maux, accompagnée et accompagnant.
      Bonne journée
      Michel

  2. christinenovalarue 05/12/2020 / 08:19

    Bien rimé, et, si je puis me permettre… Bien envoyé !

    • Libres jugements 05/12/2020 / 11:12

      Bonjour Christine,
      Bien rimé ou bien arrimé ???
      Bonne journée
      Michel

  3. Swannaëlle 05/12/2020 / 09:39

    Je ne connaissais pas ce poète ! Un connaisseur à ce qu’il me semble!😉

    • Libres jugements 05/12/2020 / 11:02

      Bonjour Swannaelle,
      à vrai dire et à la vue l’époque à laquelle cela a été écrit, je ne puis garantir que fut un parfait connaisseur de la femme… Juste peut-on dire de lui qu’il avait un certain doigté …
      Bonne journée
      Cordialement
      Michel

Les commentaires sont fermés.