A certain moment, il faut …

… Lorsque l’amour est desservi il faut savoir quitté la table !

« Je M’en Vais »

 J'ai troqué mes cliques et mes claques
 Contre des cloques et des flaques
 Mon sac à dos pour oublier
 Qu'avant c'est toi qui me pesais
 Ce qui m'emmène, ce qui m'entraîne
 C'est ma peine, ma peine, plus que la haine
 Oh ma route, oh ma plaine
 Dieu que je l'aime
 
 Et tournent, et tournent, dans ma tête
 Les images du long métrage
 Où tu es Belle et moi la Bête
 Et la Belle n'est jamais sage
 Quand tu diras que c'est ma faute
 Que je n'ai jamais su t'aimer
 Au diable, toi, et tes apôtres
 Mmh… Je m'en vais
 
 Et ce qui perle sur mon front
 Gouttes de pluie, gouttes de froid
 Donne des ailes, donne donc
 L'envie de m'éloigner de toi
 Et mes larmes, et mes armes
 Sont ma peine, ma peine, plus que la haine
 Et mes larmes, mes larmes
 Dieu que j'ai mal
 
 Et tournent, et tournent, dans ma tête
 Les images du long métrage
 Où tu es Belle et moi la Bête
 Et la Belle n'est jamais sage
 Quand tu diras que c'est ma faute
 Que je n'ai jamais su t'aimer
 Au diable, toi, et tes apôtres
 Ooh… Je m'en vais
 
 Et tournent, et tournent, dans ma tête
 Les images du long métrage
 Où tu es Belle et moi la Bête
 Et la Belle n'est jamais sage
 Quand tu diras que c'est ma faute
 Que je n'ai jamais su t'aimer
 Au diable, toi, et tes apôtres
 Ooh… Je m'en vais
 
 Je m'en vais

Vianney

A titre personnel est apprécié le texte autant est dépréciée la mélodie

3 réflexions sur “A certain moment, il faut …

  1. Swannaëlle 21/11/2020 / 10:51

    Il a fait de jolis textes certes, mais sa dernière chanson : une horreur ! (Pour moi) texte et mélodie « beau papa » Je pense qu’un certain succès pousse à la médiocrité….

    • Libres jugements 21/11/2020 / 11:33

      Je ne puis qu’abonder à ton commentaire.

      C’est malheureusement souvent le cas de bien des auteurs de textes. Ce n’est d’ailleurs pas à une artiste comme toi que je vais indiquer combien il est difficile de créer en gardant un recul nécessaire visant à une critique constructive.

      Ton commentaire me fait me souvenir d’un ami de mon père (peintre), ex collègue d’étude des beaux-arts, que j’ai plusieurs fois rencontré (contraint et forcé- en visite amicale entre peintres, ou dans le cadre d’une des nombreuses expos organisées par mon père). A époque j’étais encore adolescent, ce peintre se vantait de « pondre » toujours à peu près la même chose, avec la même technique dont il disait avoir fait son commerce et « qu’importe disaient-ils si je n’évolue pas dans ma peinture, je vends, je vends, je vends ». C’était Bernard Buffet et sa muse (pas mieux que lui) Annabelle. Au demeurant c’était un type épouvantable d’une moralité douteuse. Pour lui, la création n’est qu’un bien monnayable.

      • Swannaëlle 21/11/2020 / 11:38

        Oui, dans l’art, il y a le créateur et le tiroir-caisse ! Triste nature humaine … heureusement qu’il en reste quelques uns 😉

Laisser un commentaire