Étiquettes

Il a (ou avait !) une maison au fin fond de l’Ardèche du sud, juste avant le Gard … est-elle celle qui inspira cette composition ?

Photo MC droits réservés
Y a une grande ferme qui meurt seule au coeur de mon pays 
 La banque a saisi la maison, toutes les terres, la vie, 
 Y a comme un trou béant dans mon coeur et c'est comme un feu mort 
 Y a un trou dans mon ciel, là où vivait Dieu 
 
 Y a une jeune femme qui pleure seule au coeur de mon pays 
 Et le puits de ses larmes est si noir que nul n'y boira 
 Plus jamais, la chanson à sa bouche asséchée ne fleurira 
 C'est son âme et sa terre que l'on porte au cimetière, aujourd'hui 
 
 Mon rêve américain 
 Nos lendemains qui chantent 
 Se déchirent dans nos mains 
 Dans ce monde en tourmente 
 
 C'est une grande terre qui meurt seule au coeur de mon pays 
 L'huissier a vendu le tracteur, la télé, le lit, 
 Ce petit paysan qui s'endort au coeur de mon pays 
 Se réveillera demain sur une terre de misère à crédit 
 
 Mon rêve américain 
 De ces rêves sans fin 
 Nos lendemains qui chantent 
 
 De ces matins qui chantent 
 Se déchirent dans nos mains 
 Qui connaît le chemin 
 Dans ce monde en tourmente 
 Dans ce monde en tourmente 
 
 Y a une jeune femme qui pleure seule au coeur de mon pays 
 C'est son âme et sa terre que l'on porte au cimetière, aujourd'hui 
 
 Y a une grande ferme qui meurt seule au coeur de mon pays 
 L’État a choisi les jachères, le désert, l'oubli... 

Hugues Aufray