Les bras m’en tombent !

…. on veut bien accorder le droit de se tromper à certaines personnes, pas à d’autres … MC

On a applaudi la sociologue quand elle retraçait brillamment, avec Michel Pinçon-Charlot, les mœurs des élites dans leurs ghettos d’“ultra-riches”. Raison de plus pour s’attrister quand elle partage d’absurdes théories du complot dans le documentaire “Hold-up”.

Il serait particulièrement malvenu, par les temps qui courent, de tirer sur une ambulance. Bien sûr, la petite carriole « Pinçon-Charlot » bringuebale et dérape.

Entendre, au beau milieu du documentaire complotiste Hold-up, Monique Pinçon-Charlot comparer le coronavirus à un « holocauste », qui viserait à « éliminer la partie la plus pauvre de l’humanité, dont les riches n’ont plus besoin », consterne.

Voir ensuite la sociologue s’excuser d’avoir employé le terme d’holocauste et non d’« extermination », comme si la référence explicite au sort des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale était le seul problème que posaient ses propos, accable encore davantage. Et surtout, attriste.

Il fut un temps où les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot, parce qu’ils s’attachaient à retracer les mœurs des élites dans les quartiers aisés en partageant leur mode de vie, dans les rallies et les clubs hippiques, se voyaient reprocher par leurs pairs, ancrés à gauche, une certaine fascination pour les riches.

Bien plus tard, alors qu’ils avaient, dans Les Ghettos du gotha (2007), radicalisé leur propos et mieux théorisé leur approche, montrant que le « séparatisme » social était d’abord celui des couches supérieures de la société, ce sont les chroniqueurs de la droite libérale qui se déchaînaient contre eux.

Leur engagement politique radical et, surtout, la publication, l’an dernier, du Président des ultra-riches ont accru la fureur des lobbyistes de droite.

Avec ce récent dérapage, les « ultra-riches » se frottent les mains …


Vincent Remy. Télérama. Titre original : « Monique Pinçon-Charlot, tristes tropismes du complotisme ». Source (Extrait)


Voir aussi (lecture libre) :


6 réflexions sur “Les bras m’en tombent !

  1. clodoweg 18/11/2020 / 00:13

    J’aimais bien les Pinçon-Charlot mais je suis sidéré par l’extrait que j’ai vu.
    Monique croit-elle vraiment que le Covid a été déchainé par les riches pour éliminer les ultra-pauvres ?
    Si c’était le cas ils auraient fait un mauvais calcul : le Covid passera mais il y aura toujours des pauvres.

    • Libres jugements 18/11/2020 / 04:28

      Les Pinçon-Charlot avaient, me semble-t-il le clos et le couvert dans le quotidien  » L ‘ Humanité  » …
      En cherchant les critiques sur ce documentaire, sauf si j’ai mal cherché, je n’ai pas trouvé trace d’eux sur ce sujet dans ce journal.
      Si je ne me suis pas trompé, un bien étrange silence … seraient-ils en disgrâce … à moins que la direction du quotidien soit d’accord avec la position de Monique et du documentaire … a suivre … Si des abonné-e-s ont la réponse … merci d’avance

      • jjbey 19/11/2020 / 17:35

        L’huma du 17 novembre 2020, sous la plume de Florent Le Du et en page 2 dézingue ce pseudo documentaire traité de « mécanique d’un emballement » et Monique Pinçon-Charlot y dénonce le producteur qu’elle accuse « d’adopter la stratégie de l’émotion et de la conspiration…….. ». On fait mieux en matière d’expression d’un quelconque accord d’autant qu’il est rappelé que le producteur est un catho proche de la Manif pout tous ……

        • Libres jugements 19/11/2020 / 20:42

          Alors mea-culpa … j’aurai du être plus rigoureux dans mes recherches qu’il me soit pardonné… cher-e-s abonné-e-s si vous le pouvez.
          Amitiés à tous
          Michel

          • jjbey 19/11/2020 / 23:56

            pardonné, tu as battu ta coulpe………..amitiés

  2. bernarddominik 18/11/2020 / 07:39

    Ce documentaire est atterrant, mais il y a tellement d’incohérences dans l’action des gouvernements qu’on peut très bien se demander si ce n’est pas voulu. Des professeurs comme Montagnier, prix nobel, ont prétendu que ce virus avait été fabriqué, mais un complot de cette dimension est tout simplement impossible, surtout que les comploteurs y risquent aussi leur vie. En revanche je crois que certains y ont vu la poule aux œufs d’or, et ont joué de leur influence et de leur argent pour dicter leur conduite aux agents du pouvoir, politiques et journalistes stipendiés

Laisser un commentaire