Étiquettes

,

…. on veut bien accorder le droit de se tromper à certaines personnes, pas à d’autres … MC

On a applaudi la sociologue quand elle retraçait brillamment, avec Michel Pinçon-Charlot, les mœurs des élites dans leurs ghettos d’“ultra-riches”. Raison de plus pour s’attrister quand elle partage d’absurdes théories du complot dans le documentaire “Hold-up”.

Il serait particulièrement malvenu, par les temps qui courent, de tirer sur une ambulance. Bien sûr, la petite carriole « Pinçon-Charlot » bringuebale et dérape.

Entendre, au beau milieu du documentaire complotiste Hold-up, Monique Pinçon-Charlot comparer le coronavirus à un « holocauste », qui viserait à « éliminer la partie la plus pauvre de l’humanité, dont les riches n’ont plus besoin », consterne.

Voir ensuite la sociologue s’excuser d’avoir employé le terme d’holocauste et non d’« extermination », comme si la référence explicite au sort des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale était le seul problème que posaient ses propos, accable encore davantage. Et surtout, attriste.

Il fut un temps où les sociologues Monique et Michel Pinçon-Charlot, parce qu’ils s’attachaient à retracer les mœurs des élites dans les quartiers aisés en partageant leur mode de vie, dans les rallies et les clubs hippiques, se voyaient reprocher par leurs pairs, ancrés à gauche, une certaine fascination pour les riches.

Bien plus tard, alors qu’ils avaient, dans Les Ghettos du gotha (2007), radicalisé leur propos et mieux théorisé leur approche, montrant que le « séparatisme » social était d’abord celui des couches supérieures de la société, ce sont les chroniqueurs de la droite libérale qui se déchaînaient contre eux.

Leur engagement politique radical et, surtout, la publication, l’an dernier, du Président des ultra-riches ont accru la fureur des lobbyistes de droite.

Avec ce récent dérapage, les « ultra-riches » se frottent les mains …


Vincent Remy. Télérama. Titre original : « Monique Pinçon-Charlot, tristes tropismes du complotisme ». Source (Extrait)


Voir aussi (lecture libre) :