Étiquettes

Elle portait dans les yeux, 
 L'étendue des possibles, 
 Des batailles, un aveu, 
 Le besoin d'être libre.
  
 Sa lèvre s'agitait,
 D'un spasme annonciateur, 
 De son envie d'aimer, 
 Elle était supérieure.
  
 C'est l'instant ou, pour moi, 
 Elle a posé les armes,
 Ses flèches et le carquois, 
 Son arc, en bois de charme.
  
 Pas encore dévêtue, 
 Par mes mains et ma hâte, 
 Elle était déjà nue, 
 Offerte et maladroite.
  
 En ces heures ou le temps, 
 S'accélère et se venge, 
 Mariés avec l'instant, 
 Au creux de cet échange,
  
 Nous étions tous les deux, 
 Libre de tout donner,
 Et prisonniers des feux, 
 Que nos coeurs attisaient.
  
 Les paroles hésitantes, 
 D'une phrase inaudible, 
 M'indiquèrent sa partance, 
 Vers le sommeil paisible,
  
 Où elle allait tomber, 
 Soulée par les caresses, 
 Ses larmes et mes baisers, 
 Au plus fort de l'ivresse.
  
 Elle dormait dans mes bras, 
 Je l'ai regardé faire, 
 De sa confiance en moi, 
 J'étais dépositaire.
  
 Etre libre...Je crois?
 C'est lorsqu'on peut choisir, 
 De s'offrir à des bras, 
 Pour leur appartenir. 

Loïc Lacam (poète ardéchois) – Recueil « La Vallée oubliée »