Qui aura la réponse ?

Dans les limbes numériques où se confonde le vrai et le faux, la réalité et la fiction, comment distinguer la démocratie de la dictature, l’authentique information de la fausse ?

Alors qu’en ce début du XXIe siècle, à travers le monde est lâché chaque millième de seconde une multitude d’informations par l’intermédiaire de différents supports, personne n’est fichue d’affirmer leurs exactitudes, neutralités, leurs objectifs, tant se mêlent des intérêts croisés.

12 réflexions sur “Qui aura la réponse ?

  1. bernarddominik 15/11/2020 / 09:06

    On est passé de l’information contrôlée à l’information tous azimuts sans contrôle. Du quasi vide au trop plein. Normalement tout serveur a une adresse tcpip qui permet de remonter à l’auteur, mais cette information est variable (on peut en changer facilement et souvent à son insu à cause de la technologie dhcp), je pense qu’à terme cette adresse sera liée à la personne physique ou morale et gérée par un organisme international comme celui qui gère les noms de domaines (les URL), car les états ne pourront pas supporter ce contre pouvoir. A ce moment là tout auteur de mensonge, de virus (informatique) sera connu et donc pourra être poursuivi.

    • Libres jugements 15/11/2020 / 12:11

      Merci pour ton commentaire Bernard,
      Il restera quand même, en admettant qu’il y ait un contrôle étatique, qui décidera de ce qui sera l’information vraie, juste, correspondant exactement au fait sans en altérer une once …
      .. Chacun sait parfaitement qu’en fonction de l’individu détenteur de l’information, ses connaissances personnelles, sa culture, ses intentions, ses relations, ses obligations, on peut douter de la neutralité sélective.
      En toute amitié
      Michel

  2. jjbey 15/11/2020 / 09:52

    La démocratie c’est le pouvoir du peuple et la dictature son asservissement.
    Cherchons en vain un pays où le pouvoir appartient vraiment au peuple alors que nous en connaissons plein où l’asservissement est la règle.
    Prenons bien garde de ne pas amener, démocratiquement, un pouvoir qui nous asservira encore un peu plus …

    • bernarddominik 15/11/2020 / 14:01

      Oui jjbey a tout à fait raison, les allemands ont démocratiquement élu un dictateur sanguinaire qui, en contrôlant étroitement l’information, à fait croire ce qu’il voulait aux Allemands

  3. Patrick Blanchon 15/11/2020 / 15:40

    C’est une situation idéale pour se recentrer et pratiquer l’attention à ce qui se passe en nous …aller trouver en nous le juste et le faux …c’est une chance !

  4. Aliana62 16/11/2020 / 12:24

    Bonjour, en France on est passés en 50 ans de l’ORTF à internet et chaines d’info en continu ! Je me méfie de toute intervention étatique dans la délivrance de l’information même si c’est dans un but protecteur : l’enfer est pavé de bonnes intentions. Internet étant un outil, la télé étant un outil, nous devons apprendre à nous en servir et nous poser quelques questions au préalable : qui me donne l’info, quel est son intérêt ? quel est son objectif ? Cela demande du temps, certes, mais évite de tomber dans le complotisme systématique… Avons-nous besoin que l’on nous informe à la becquée ? En fait, les informations sont l’Histoire de demain, donc appliquons aujourd’hui l’historiographie nécessaire afin d’avoir une vision du monde et de notre époque plus proche de sa réalité que ce que l’on veut bien nous montrer… Qu’en pensez-vous ? Bonne journée

    • Libres jugements 16/11/2020 / 17:29

      Bonjour à vous « Aliana62 ».
      Avant toute chose merci pour vos nombreux commentaires toujours éclairant.
      Quant à votre question, il me semble avoir largement apporté la réponse souvent faite à la suite de divers commentaires. Rassurez-vous ce n’est pas une fin de non-recevoir bien au contraire, je persiste et signe : avant de prendre l’information de pleine face, il faut se prémunir d’un certain nombre de choses dont la toute première – chercher à comprendre ce qui a à amené l’information-l’événement. Viennent ensuite toutes les questions s’articulant autour d’un certain bagage intellectuel, sociétal et culturelle ne résultant pas forcément d’un long cursus scolaire mais plus d’une volonté de ne pas subir un téléguidage de pensées ou d’actions.
      Très cordialement
      Michel

      • Aliana62 18/11/2020 / 15:55

        Je suis totalement en accord et c’était le sens de mon commentaire, l’ai-je mal formulé ?
        Très cordialement
        Pascale

        • Libres jugements 18/11/2020 / 17:03

          Non Pascale, votre commentaire était parfaitement formulé, pas de problème.

          Nous n’avons pas jusque-là pas souvent échangé (N’est-ce pas la première fois d’ailleurs ?), aussi pardonnez-moi pour avoir tenu à bien préciser ma façon de penser, ma façon de travailler à essayer de distiller l’information.
          Il n’y a aucune volonté de ma part d’obliger quiconque à avoir les mêmes analyses, réactions, propositions, bien au contraire.
          Ce blog doit doit permettre à une analyse multiple déclenchant des réflexions, tout en restant au plus près d’une certaine neutralité autant que ce peut et en total respect de ces analyses personnelles.
          N’hésitez pas à dialoguer.
          En vous souhaitant une bonne soirée
          Michel

  5. Pat 16/11/2020 / 14:37

    La dictature ne serait-elle pas justement le fait de classer facilement d’un côté ou de l’autre le noir, le blanc, le vrai, le faux…Derrière l’information ne se cache pas forcément des intérêts vicieux et pour autant elle n’est pas forcément juste. Simplifier à l’excès c’est déjà juger avec partialité.

    • Libres jugements 16/11/2020 / 16:14

      C’est une observations tout à fait retenable.
      Amitiés
      Michel

Laisser un commentaire