Selon Georg Simmel …

… qui émet un diagnostic-hypothèse basé sur le déclin de la démocratie…

Les exemples sont nombreux de ses dirigeants d’État véritables et dangereux clowns installés au pouvoir en dépit de toute logique. Bien sûr en disant cela beaucoup sont d’abord à Donald Trump, mais il est aussi possible d’aligner Boris Johnson (GB), Jair Bolsonaro (Brésil), Narenda Modi (Inde), André Manuel Lopez  Obrador(Mexique), Alexandre Loukachenko (Bielorussie), Gurbanguly Berdimuhamedow (Turkmenie), tournant en dérision la pandémie, niant son existence, sa façon de la combattre, des attitudes qui aideront la propagation dans ces pays du virus mortel.

6 réflexions sur “Selon Georg Simmel …

  1. Pat 14/11/2020 / 11:31

    Le diagnostic n’est pas pas faux mais c’est aux causes de la maladie qu’il faut s’attaquer car franchement…sommes-nous dans une vraie démocratie ?

    • Libres jugements 14/11/2020 / 11:46

      Bien évidemment la réponse est non, Patrick, mais même si la pandémie n’a servi que de loupe grossissante de la dévastation de la démocratie, au détournement des constitutions et libertés individuelles, que dire de l’apathie populaire face a ces clowns ou à ses organisateurs d’arnaques comme nous en avons un à la tête de la France.
      Avec mon amitié
      Michel

  2. bernarddominik 14/11/2020 / 11:42

    C’est vrai qu’aujourd’hui on se définit surtout « contre », contre Macron, contre Trump, contre l’UE… Est ce parce que nous ne sommes plus capables d’imaginer l’avenir, du moins un avenir heureux ? Faut il un nouveau messie ?

    • Libres jugements 14/11/2020 / 11:49

      D’une manière générale Bernard, je ne crois pas au Messie par contre je suis favorable à une unité-conception de vie, un programme commun qui permettrait à l’ensemble de la planète, à tous une égalité de chances de vivre une vie pleine et entière.
      Très amicalement
      Michel

  3. jjbey 14/11/2020 / 23:41

    Ce qui est consternant c’est que ces individus ont été généralement élus par les peuples qu’ils soumettent à leurs bêtises. Comme Hitler par exemple. Vouloir une autre société met en jeu non seulement l’idée et sa construction mais aussi ce que l’on en fera c’est à dire SA PARTICIPATION active. Là c’est plus difficile car se réunir pour décider d’un sujet relatif à sa vie quotidienne nécessite d’une part de s’informer et d’autre part de participer à des réunions qui ne doivent surtout pas se tenir un soir où l’équipe de France rencontre……. Ce soir là la démocratie est hors jeu.

  4. Aliana62 16/11/2020 / 13:50

    Bonjour, je connais des personnes issues des gilets jaunes qui travaillent sérieusement sur la construction d’une société nouvelle (je ne peux quand même pas piquer le projet de Chaban !) Ce sont de simples citoyens qui échangent, apprennent, lisent et écrivent. Cela met du baume à mon petit coeur et en joie mon esprit, d’autant plus que j’y suis un peu pour quelque chose… En effet, au bout de 15 ans de vie professionnelle quotidienne avec quelqu’un qui n’avait pas de culture politique ni syndicale, nos différents échanges en ont fait une personnalité militante même si nous ne sommes pas toujours en accord dans nos analyses… Donc, soyons optimistes, il y a une France d’en bas qui réfléchit et agit… Bonne journée

Répondre à Libres jugements Annuler la réponse.