Étiquettes

Le 11 novembre 1918 – L’horrible résultat de la folie de certains hommes :  20 millions de victimes en France. Presque le 1/3 de la population de la France actuelle, décimée en 4 ans.

Dans cet enfer du nord de la France , dans ces tranchés cent fois perdus ou récupérés à l’ennemi, certains poilus ne comprenant plus l’enjeu de défendre l’impossible, osèrent se rebeller devant cette boucherie humaine, refusant l’acharnement de quelques gradés les enjoignant ni plus ni moins d’aller a une mort certaine.

Réhabilitons ceux qui ont été « fusillé pour l’exemple », ceux-là qui refusèrent de suivre des ordres inadaptés. (…) 953 soldats français avaient été fusillés entre 1914 et 1918, dont 639 pour « désobéissance militaire », (…) 47 pour motifs « inconnus ».

La question des soldats français condamnés à mort et exécutés pendant la première guerre mondiale continue de faire l’objet de débats publics.

« Fusillés pour l’exemple »

Début 2014, les archivistes du Service Historique de la Défense (SHD), renforcés pour l’occasion, ont ainsi commencé à dépouiller intégralement les quelque 6.500 boîtes d’archives produites par les conseils de guerre pour la période des hostilités en vérifiant tous les dossiers de procédures et tous les registres de jugement.

(…)

La numérisation des archives des conseils de guerre relatives aux fusillés, soit 120.000 images qui seront désormais consultables à travers une base nominative sur le site Mémoire des hommes, devrait toutefois contenter les chercheurs. Cette base de données sera également consultable sur les bornes interactives installées dans les salles du Musée de l’armée consacrée aux fusillés. (…)


Antoine Flandrin, Journaliste au Monde – Source