Étiquettes

… oui pourquoi les profs de sont en gréve ce jour alors qu’l’Jean-Mi fait tout pour les ……

Au lycée, un protocole sanitaire négligentiel

Les lycées, futurs nids à Covid ?

Pour la rentrée de la Toussaint, Jean-Michel Blanquer a annoncé la mise en place d’« un protocole sanitaire renforcé, autant que possible, suivant les spécificités locales ».

Des consignes follement précises et fraîchement accueillies dans les classes de plus de 30 élèves…

« C’est de la pensée magique, résume Florent Ternisien, prof au lycée Jean-Renoir de Bondy et patron du syndicat Sgen pour l’académie de Créteil. Avec la réforme du bac et la mise en place des spécialités, à partir de la première, les élèves d’une même classe n’ont plus que six ou sept heures d’emploi du temps en commun. Pas possible d’avoir une salle unique par classe (conformément au protocole) comme au collège. »

Et l’aération des locaux ?

Peut mieux faire… « Dans mon établissement, comme dans plein de lycées de Seine-Saint-Denis, la moitié des fenêtres ne peuvent pas s’ouvrir, signale Alexis Toulon, enseignant au lycée Suger de Saint-Denis. Elles sont trop hautes ou leurs poignées sont cassées, quand il ne faut pas une clé spéciale pour les débloquer. »

Le genre de « spécificités locales » évoquées par le ministre, sans doute…

«Appliquer les consignes sanitaires en accueillant tous les élèves est tout simplement impossible », résume Florence Delannoy, proviseure du lycée Montebello de Lille et numéro deux du SNPDEN, syndicat des personnels de direction.

Seule solution, selon les profs consultés par « Le Canard », pour éviter les contaminations : diviser les classes par deux (donc alléger les programmes) et repousser à juin les examens anticipés du bac prévus dès janvier.

Sauf que, au sein des académies de Lille, Créteil ou Versailles, les rectorats ont déjà prévenu que la création de classes en demi-groupes n’était pas une priorité.

Pas bête : si les bahuts deviennent de gros clusters, ils fermeront de toute façon avant que la réorganisation des classes ait vu le jour.


Article signé des initiales J. C. –  Le Canard enchaîné. 04/11/2020