Étiquettes

,

Certes le souvenir entendu est « attaché » à un acteur célèbre …

La balade irlandaise

Un oranger sur le sol irlandais
 On ne le verra jamais
 Un jour de neige embaumé de lilas
 Jamais on ne le verra
 
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Tu dors auprès de moi
 Près de la rivière
 Où notre chaumière
 Bat comme un cœur plein de joie
 
 Un oranger sur le sol irlandais
 On ne le verra jamais
 Mais dans mes bras
 Quelqu'un d'autre que toi
 Jamais on ne le verra
 
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Tu dors auprès de moi
 L'eau de la rivière
 Fleure la bruyère
 Et ton sommeil est à moi
 
 Un oranger sur le sol irlandais
 On ne le verra jamais
 Un jour de neige embaumé de lilas
 Jamais on ne le verra
 
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Qu'est-ce que ça peut faire?
 Toi, mon enfant, tu es là 

Version texte et chanté par Eddy Marnay – La mélodie appartient au folklore Irlandais


 J'ai voulu planter un oranger
 Là où la chanson n'en verra jamais
 Là où les arbres n'ont jamais donné
 Que des grenades dégoupillées
 
 Jusqu'à Derry ma bien aimée
 Sur mon bateau j'ai navigué
 J'ai dit aux hommes qui se battaient
 Je viens planter un oranger
 
 Buvons un verre, allons pêcher
 Pas une guerre ne pourra durer
 Lorsque la bière et l'amitié
 Et la musique nous feront chanter
 
 Tuez vos dieux à tout jamais
 
 Sous aucune croix l'amour ne se plaît
 Ce sont les hommes pas les curés
 Qui font pousser les orangers
 
 Je voulais planter un oranger
 Là où la chanson n'en verra jamais
 Il a fleuri et il a donné
 Les fruits sucrés de la liberté 

Version Renaud chantée par Nolwenn Leroy