Étiquettes

, ,

Un texte de Christiane Taubira

Entame interprété : Gaël Faye

 Vous finirez seuls et vaincus, sourds aux palpitations du monde 
 A ses hoquets, ses hauts ses bas, ses haussements d'épaules veules 
 
 Au recensement des ossements qui tapissent le fond des eaux 
 
 Vous finirez seuls et vaincus, aveugles aux débris tenaces 
 De ces vies qui têtues s'enlacent, de ces amours qui ne se lassent 
 Même lacérées de se hisser à la cime des songeries 
 
 Vous finirez seuls et vaincus, grands éructants rudimentaires 
 Insouciants face à nos errances sur la rude écale de la Terre 
 Indifférents aux pulsations qui lâchent laissent à l'espérance 
 
 Vous finirez seuls et vaincus car longue longue est la mémoire 
 
 Des pieds des peaux des au-revoir, et de ces temps itinérants 
 Où devisant et divisant, vous créez un monde en noir et blanc 
 
 Vous finirez seuls et vaincus, vos cris vos cors et vos crédos 
 Autorité en toc et broc ne sauront vous sauver de rien 
 L'éclat de nos vies entêtées éblouira vos en-dedans 
 
 Et vos enfants joyeux et vifs feront rondes et farandoles 
 Avec nos enfants et leurs chants, et s'aimant sans y prendre garde 
 Vous puniront en vous offrant des petits-enfants chatoyants 
 
 Vous finirez seuls et vaincus car invincible est notre ardeur 
 Et si ardent notre présent, incandescent notre avenir 
 Grâce à la tendresse qui survit à ce passé simple et composé 

Suite interprétée par Mélissa Laveaux

 While you're holding on to your bones 
 Holding on to what you know 
 We won't make the same mistakes 
 Stakes are high we claim our fates 
 While you're holding on to your bones (seuls) 
 Holding on to what you know 
 We won't make the same mistakes (seuls) 
 Stakes are high we claim our fates (vaincus) 
 While you're holding on to your bones (seuls) 
 
 Holding on to what you know (vaincus) 
 We won't make the same mistakes (seuls) 
 Stakes are high we claim our fates 
 Vous finirez seuls et vaincus  

Texte C. Taubira – Musique : Gaël Faye – Interprètes : Mélissa Laveaux, Gaël Faye