Étiquettes

Le gouvernement Castex, nommé le 6 juillet [2020], est le plus coûteux de l’histoire de la Ve République, selon René Dosière, spécialiste du chiffrage des dépenses publiques ?

Les rémunérations des ministres, des secrétaires d’Etat, de leurs conseillers et du « personnel support » (chauffeurs, huissiers, etc.) s’élèvent ainsi à quelque 185 millions par an, soit pratiquement moitié plus (47 %) que le gouvernement précédent d’Édouard Philippe, indique l’ex-député (PS) de l’Aisne.

Dosiére a actualisé le « jaune » (un document officiel annexé au budget 2021) établi au 1er août 2020, Au 22 octobre 2020, il dénombre dans les cabinets des 44 ministres et secrétaires d’Etat (9 de plus que sous Philippe) 574 conseillers, Soit une augmentation de 83% par rapport au précédent gouvernement,

Pas de panique pour autant : certains ont fait beaucoup mieux, comme Fillon. Raffarin et Villepin. qui ont, chacun en leur temps, crevé le plafond des 600 conseillers, Aux conseillers d’aujourd’hui s’ajoutent 2.767 membres du personnel support, également en très forte augmentation : 37 % de plus qui officient au service desdits conseillers.

Pour expliquer l’explosion des dépenses actuelles, il faut regarder du côté de Macron.

En arrivant, en 2017, il a diminué de manière drastique le nombre des conseillers : au maximum 10 par ministre et 5 par secrétaire d’Etat, et ce en contrepartie d’une forte augmentation de leur rémunération: plus de 1.500€ mensuels en moyenne, Cette année, les plafonds ont été portés à 15 et à 8 collaborateurs, mais les rémunérations, elles n’ont baissé que de 450€. Voire augmenté, à Matignon, de 300€.

Aussi la rémunération moyenne d’un membre de cabinet atteint-elle aujourd’hui 8.737€ brut, contre 7.624 en 2016,

L’écart de rémunérations selon les ministères est de 1 à 1,6, sans aucune explication sur les critères de calcul,

Ainsi, le ministère de la Citoyenneté, qui accorde royalement 6.284€ à ses conseillers, est beaucoup moins bien traité que les Affaires étrangères, avec ses 10.130€ par collaborateur.

Parmi eux, les fonctionnaires (une grosse moitié des effectifs) se taillent la part du lion : non seulement ils sont mieux payés que les contractuels, mais en plus, dans 10 ministères (notamment ceux de la Santé, des Armées, de l’Enseignement supérieur, de l’Économie et de la Transition écologique), ils gagnent plus de 10.000€ par mois.

C’est-à-dire qu’ils sont mieux payés que leur ministre, qui doit se contenter de 9.940 euros depuis que Hollande, en 2012, a réduit de 30 % les rémunérations ministérielles.

Comprenne qui pourra !


Article non signé paru dans le Canard enchaîné du 28/10/2020