Trop peu diffusé

Je ne peux plus dire je t’aime …

 Je ne peux plus dire je t'aime
 Ne me demande pas pourquoi
 Je ne ressens ni joie ni peine
 Quand tes yeux se posent sur moi
 Si la solitude te pèse
 Quand tu viens à passer par là
 Et qu'un ami t'a oubliée
 Tu peux toujours compter sur moi
 
 Je ne peux plus dire je t'aime
 Sans donner ma langue à couper
 Trop de serpents sous les caresses
 Trop d'amours à couteaux tirés
 
 Si dure que soit la solitude
 Elle te ramène à ton destin
 
 La loi du grand amour est rude
 Pour qui s'est trompé de chemin
 
 Je ne peux plus dire je t'aime
 Ne me demande pas pourquoi
 Toi et moi ne sommes plus les mêmes
 Pourquoi l'amour vient et s'en va
 
 Si la solitude te pèse
 Quand le destin te mène ici
 Et qu'un ami t'a oubliée
 Tu peux toujours compter sur moi
 
 Et qu'une amie vienne à manquer
 Tu peux toujours compter sur moi 

Jacques Higelin

Il y a plusieurs interprétations de cette très belle chanson …

Ci-dessous certainement la plus émouvante malgré quelques défauts d’interprétations en fin …

5 réflexions sur “Trop peu diffusé

  1. fanfan la rêveuse 03/11/2020 / 06:11

    Bonjour Michel,
    Beaucoup de tristesse en ces choix de titres, mais de beaux textes. J’ai plutôt tendance à faire l’inverse lorsque rien ne va 😉
    Douce journée Michel ! 🙂

    • Libres jugements 03/11/2020 / 14:20

      Bonjour Françoise et merci pour votre commentaire.

      La double période que nous vivons, à la fois automnale et de contraintes sanitaires sans -au moins pour le moment– en apercevoir la moindre amélioration. Un changement d’horaire activant l’arrivée de la nuit plus tôt. Ce 1-2 novembre auto rappelant annuellement aux recueillements-célébrations de nos disparus. La perspectives des prochaines journées faites de froidures et parfois neigeuses. La défiance envers les annonces atermoiements des directives gouvernementales -presque des canulars-. La perspective plus ou moins sous-entendue, de l’impossibilité de réunions familiales ou amicales pour cette fin d’année …

      Constituent un faisceau de problèmes très déconcertant en cette fin d’année, n’incitant pas à porter la joie. Ils influent inconsciemment dans le choix de nos sélections–analyses.

      Nous le savons tous, c’est un mauvais moment à passer, mais nous savons tous aussi que ce genre d’événement anxiogène, cette épée de Damoclès constamment sur nos têtes porte en elle une dramaturgie involontaire auquel il nous faut souhaiter à tous, de la passer dans les meilleurs conditions pour nos familles, nos amis comme pour l’humanité toute entière.

      En vous souhaitant les meilleures choses
      En toute amitié
      Michel

Laisser un commentaire