Étiquettes

L’art et la manière élégante, de déclarer ses empressements …

Sur une coquette

Une foule d’amants, que chez vous on tolère,
 De vos facilités cherche à s’avantager ;
 La patience même en serait en colère,
 Êtes vous un butin qu’il faille partager ?
  
 N’avez vous rien à craindre, et rien à ménager ?
 Quoi ! tous également attendent leur salaire
 Avez vous résolu de me faire enrager
 A force de vouloir éternellement plaire ?
  
 Enfin, si je suis las de ce que cent rivaux
 Se disputent le prix qu’on doit à mes travaux,
 Vous devez l’être aussi de ce qu’on en caquette
  
 Votre honneur est en proie aux escrocs, aux filous
 Et si vous excellez en l’art d’être coquette,
 Je n’excelle pas moins en l’art d’être jaloux. 

Isaac De Benserade – Poète, courtisan et bel esprit, Isaac de Benserade fut le protégé du cardinal de Richelieu, de Jean Armand de Maillé, duc de Brézé, de Mazarin et de Louis XIV et fut adulé par les milieux mondains de son époque. Pensionné à la hauteur de six cents livres par an par Richelieu, on lui doit une épitaphe humoristique à la mort de ce dernier :

  • Cy-gist, oui, gist, par la mort-bleu !
  • Le cardinal de Richelieu ;
  • Et ce qui cause mon ennui,
  • Ma pension avec lui.