Étiquettes

, ,

Splendide bâtiment au cœur de Lyon

Le musée est installé dans une ancienne abbaye datant du milieu du 17ème siècle, l’abbaye royale des Dames de Saint-Pierre. On y entre par une entrée située sur la place des Terreaux. À l’intérieur, on découvre notamment un escalier d’honneur monumental, orné de reliefs en stuc, bel exemple de l’art baroque.

Création du Musée des Beaux-Arts de Lyon et constitution des collections

À la Révolution, l’abbaye est convertie en lieu de conservation d’œuvres d’art. En 1801, un décret ordonne la répartition de collections de peinture dans quinze villes de France. L’État fait envoyer de nombreuses œuvres en provenance du Musée du Louvre. D’autres œuvres sont progressivement déposées ou achetées. Ainsi naît le Musée des Beaux-Arts de Lyon, qui est inauguré en 1814.

Puis, dans la deuxième moitié du 19ème siècle, le musée est entièrement restructuré. En ce qui concerne les collections, elles sont grandement enrichies par de multiples acquisitions faites à Paris, Rome ou Florence. On achète aussi bien des antiquités que des œuvres d’art islamique ou de la peinture du 19ème siècle.

Du 20ème siècle à nos jours

Les conservateurs du musée se passionnent très tôt pour les impressionnistes et investissent dans des toiles de Degas ou Gauguin. Grâce au legs considérable de la comédienne Jacqueline Delubac en 1997, le MBA devient d’ailleurs le premier conservateur non parisien de toiles impressionnistes.

Un peu plus tard, le Musée des Beaux-Arts de Lyon confirme son avant-gardisme en organisant de grandes expositions, dédiées de leur vivant à des artistes modernes majeurs comme Picasso ou Matisse.


Clic pour agrandir au mettre en diaporama



Collection personnelle, Photos MC, Tous droits réservés,