Étiquettes

« Le canard » (23/9) » venait à peine de raconter la belle impunité dont jouissait le sauvageon de CNews, Éric Zemmour, que ce multirécidiviste en remettait une couche, tranquille, à une heure de grande écoute, sur les mineurs un peu trop bronzés à son goût qui envahissent la France.

Rien que des « voleurs », des « violeurs », des « assassins »(29/9).

Pourquoi se gêner ?

C’était le lendemain d’une nouvelle condamnation pour d’autres propos du même tonneau et du même auteur…

Cette fois, le CSA, qui ne l’avait plus fait depuis décembre 2019, s’est fendu d’un signalement au parquet de Paris. Une réaction qui a l’Avantage d’être bien visible. Plus visible que les procédures de sanction dudit CSA, si lourdes et si fastidieuses. Il faut des discussions, des réunions, des heures de visionnage, des semaines pour une mise en demeure, des mois pour un panpan cucul plus appuyé…

Eh oui, c’est long de stopper un raciste, même majeur. Pour celui-là, la comparution immédiate n’existe pas.

Et ce n’est pas CNews qui va abattre sa bête de foire, débrancher sa machine à spectacles, couper son robinet à audience.

L’expression raciste est un délit ? Vive la liberté d’expression raciste ! Les limites de la loi, il va falloir finir par se rendre à l’évidence, CNews s’en tape.

Le soir de la dernière zemmourade, le patron de la chaîne, Serge Nedjar, et celui de la rédaction, Thomas Bauder, ont profité du fait que l’émission « Face à l’info » soit enregistrée et diffusée en différé pour ne surtout pas intervenir, ne surtout rien couper au montage.

Le 25 juin, lors d’un comité d’entreprise du groupe Canal Plus, Gérald Brice-Viret, le directeur des programmes, avait apporté un éclairage limpide sur le cas Zemmour et l’extrême- droitisation de la ligne :

« Il n’y a pas de problème CNews. Sa position éditoriale est un succès. La direction s’en réjouit et elle assume le fait (…) d’avoir Éric Zemmour à l’antenne, dont tout le monde connaît les opinions, auxquelles personne n’est obligé d’adhérer (…). L’émission enregistre un succès d’audience avec plus de 500.000 téléspectateurs chaque jour, c’est la première de la chaîne d’information. »

Tout est dit.

Article signé des initiales C. N. – Le Canard enchaîné – 07/10/2020