Hôtel de Caumont – Aix en Provence.

L’hôtel de Réauville est bâti entre 1715 et 1742 par Georges Vallon à la demande du président de la Cour des comptes, François de Rolland, seigneur de Réauville et marquis de Cabanneset sur le plan d’un architecte parisien, Robert de Cotte.

Trois générations de Rolland de Réauville s’y succèderont : Joseph-François de Rolland Tertulle, seigneur de Réauville (mort en 1728), puis son fils Jean-Baptiste de Rolland de Tertulle-Réauville. L’hôtel est cédé par la veuve de ce dernier, née Covet de Marignane, en 1758.

La deuxième famille propriétaire est celle de François de Bruny, baron de la Tour-d’Aigues. Son fils, Jean-Baptiste Jérôme de Bruny, président à mortier du parlement d’Aix, tint dans cet hôtel, un train de maison princier. Une de ses filles, Pauline de Bruny, épouse le marquis de Caumont en 1795.

On dit alors que le marquis avait pris à la Provence « sa plus belle fille, son plus bel hôtel, son plus beau château, et sa plus grosse fortune ».

Cet hôtel de Réauville, devenu de la Tour-d’Aigues, puis Conservatoire Darius Milhaud, est un des plus somptueux du XVIIIe siècle aixois. Il a une superficie totale de 2.500 mètres carrés.

Aujourd’hui

La ville d’Aix-en-Provence acquiert le bâtiment en 1964. De 1970 jusqu’à sa vente, il abrita le Conservatoire de musique d’Aix-en-Provence sans doute « le plus beau conservatoire de France, inauguré à la rentrée de septembre 1970 par le directeur de la musique Marcel Landowski. C’est le 23 octobre 1972 qu’on donna au bâtiment le nom de “Conservatoire Darius Milhaud” cet illustre compositeur aixois était présent quand on dévoila la plaque. C’était en somme une inauguration définitive, comme le rapporte Pierre Villette qui en était alors le directeur »..

En mars 2010, la municipalité d’Aix-en-Provence annonce son intention de vendre l’hôtel pour douze millions d’euros6, ce qui provoque l’inquiétude d’associations de défense du patrimoine aixois8.

C’est finalement Culturespaces, filiale du groupe Suez, qui en fait l’acquisition en 2013 pour un montant de dix millions d’euros, avec l’intention de consacrer le bâtiment à des expositions temporaires consacrées à la peinture et au piano9.

Dès septembre 2013, Culturespaces va mener une restauration exemplaire à laquelle elle consacre un budget de 12,8 millions d’euros, sous la houlette de Mireille Pellen, Architecte du Patrimoine. Ces travaux concernent aussi bien l’hôtel particulier lui-même que les communs, les cours et les jardins.

L’inauguration du nouveau lieu, baptisé « Caumont Centre d’Art », s’est faite le 6 mai 2015

Un clic pour agrandir les photos ou mettre en diaporama.



Collection personnelle, Photos MC, Reproduction interdite,


7 réflexions sur “Hôtel de Caumont – Aix en Provence.

  1. bernarddominik 07/10/2020 / 11:28

    Cette énumération des propriétaires issus de la noblesse est bien une preuve que la révolution était une nécessité, car les plus riches étaient ceux qui participaient le moins aux besoins de l’état. Actuellement il y a une exposition consacrée à un peintre exceptionnel Sorolla. Le Millet espagnol. Une exposition à voir. Que ce somptueux hôtel soit revenu au peuple pour profiter d’expositions de grande qualité est une belle révolution, et je pense que de nombreux hôtels particuliers devraient permettre un accès à tous à la culture. Ce qui signifie aussi la réappropriation des œuvres d’art.

    • Libres jugements 07/10/2020 / 11:38

      Bonjour Bernard,
      C’est bien évidemment dans le cadre de l’exposition Sorolla que nous nous sommes rendus ma femme et moi à Aix-en-Provence ce mardi 06 oct. A signaler la prochaine expo autour du baroque italien plusieurs œuvres dont des Botticelli …
      Je mettrai dès que possible, quelques photographies de toile de ce peintre que je connaissais bien avant cette expo. Il est (était ?) enseigné dans les académies que j’ai fréquentées dans ma jeunesse, pour « sa façon de traiter la lumière » dans ses œuvres.

      En mettant l’historique du bâtiment, je voulais souligner que le groupe Suez à fait un travail remarquable de restauration – préservation et ce même si c’est dans le cadre bien évidemment de trouver des minorations fiscales, afin de permettre aux actionnaires de toucher le maximum de dividendes.

      Bonne journée
      cordialement
      Michel

  2. Swannaëlle 07/10/2020 / 12:35

    Bonjour et merci pour la découverte de ce très bel endroit de plus que les photos sont magnifiques. J’attends avec impatience celles sur l’expo Belle journée à vous 🌹

  3. Echoes of my travels 08/10/2020 / 01:23

    Bonjour, j’aime beaucoup cet endroit, je n’ai raté aucune exposition jusque maintenant . Vous avez bien su le mettre en lumière !

    • Libres jugements 08/10/2020 / 11:29

      Un grand merci pour ce commentaire et pour passer sur notre blog.
      Cordialement
      Michel

  4. fanfan la rêveuse 08/10/2020 / 07:42

    Bonjour Michel,
    Quelle magnifique bâtisse !
    Il aurait été dommage de ne pas avoir accès à celle-ci. Je suis toujours émerveillée de découvrir combien l’Homme a su faire de très belles constructions. Merci Michel pour ce très beau partage.
    Un p’tit coucou à votre bien-aimée, la découvrir au fil de vos clichés est un vrai plaisir. Comme elle est belle votre dame, mince et droite, un sourire s’inscrit toujours sur mon visage lorsque je l’aperçois. Quel coquin vous êtes Michel 😉
    Douce journée Michel !

    • Libres jugements 08/10/2020 / 11:33

      Bonjour François c’est une nouvelle fois merci pour votre commentaire.
      Oui c’est vrai ma femme est souvent présente dans un ensemble architectural à cela deux raisons. La première parce que nous ne faisons aucune visite l’un sans l’autre et la deuxième plus prosaïque, et que la dimension d’un être humain est nécessaire pour évaluer les dimensions d’un monument par exemple … d’où …
      Avec toute mon amitié
      Michel

Les commentaires sont fermés.