Étiquettes

Ça y est : les hautes sphères ont trouvé, pour le garde des Sceaux, leur favori pour la Direction des affaires criminelles et des grâces, où remontent toutes les affaires sensibles…

L’heureux pressenti est Olivier Christen, ancien dircab de Nicole Belloubet. C’est bien ce magistrat qui, pendant le confinement, a dit amen aux prolongations de détention provisoire sans juge ni avocat (une mesure stupéfiante, réduite en confettis le 26 mai par la Cour de cassation).

Mais là n’est pas son seul exploit.

Du temps où il était procureur adjoint au parquet de Paris, Christen a aussi rédigé la note dite « Gilets jaunes ». Diffusée le 12 janvier 2019 auprès des parquets de la cour d’appel de Paris, et révélée par « Le Canard », cette pépite préconisait de maintenir en garde à vue les manifestants interpellés, même « pour des faits ténus », jusqu’au samedi soir ou au dimanche matin « afin d’éviter que les intéressés grossissent à nouveau les rangs des fauteurs de trouble ».

Un « rappel à la loi » y était aussi prévu en cas de « faits établis », mais soumis à une « procédure trop lacunaire » pour finir au tribunal.

Bref, une sanction pour ceux qui; faute de preuves; seraient relaxés devant un tribunal.

 Justice exemplaire !

Autre nomination, à la tête de la Protection judiciaire de la jeunesse : celle de Charlotte Caubel, ex-conseillère justice d’Édouard Philippe. Vu que son champ d’action, jusqu’ici, se situait dans les sphères économiques et financières, c’est la garantie d’un regard tout neuf !

Pendant ce temps, les défenseurs des droits de l’homme s’agacent du vide laissé par Adeline Hazan, la contrôleuse des lieux de privation de liberté, toujours pas remplacée depuis juillet.

 Son successeur désigné, a révélé le Palmipède (15/7), est Laurence Vichnievsky, ex-juge d’instruction et désormais députée MoDem.

Encore un cadeau au parti de Bayrou, après l’expulsion de la Chancellerie — le 26 août, deux jours après son arrivée de la juge Charlotte Bilger. L’éphémère « conseillère spéciale » de Dupond-Moretti avait eu le mauvais goût, le 6 décembre 2019, de mettre le maire de Pau en examen…


Article signé des initiales D. S. – Le Canard Enchaîné. 09/09/2020


Devrait faire la tête l’avocat … Ministre c’est avaler des couleuvres, perdre une partie de ses certitudes … non … m’sieur l’baveux … !