Étiquettes

Peut-être un juste retour ?

Pleure pas Casanova t'es bourré t'es soûlant
Il faut pas rester là tout le monde est à cran
Tu peux jouer les ivrognes et chialer dans mes bras
Ta princesse s'en cogne elle ne reviendra pas
Je sais ce que ça fait de perdre les pédales
Quand tu l'as rencontrée... moi aussi j'ai eu mal

Après tout c'est chacun son tour
Un jour le bonheur fout le camp
Le temps passe vite à faire l'amour
Et l'amour passe avec le temps

Pleure pas Casanova relève un peu la tête
Elle était pas pour toi c'était juste une minette
Elle a joué les Madones elle a fait comme les grandes
Il y avait maldonne et tu veux pas comprendre
Arrête de faire la gueule et puis regarde-toi
Tu veux pas dormir seul... alors tu penses à moi

Pleure pas Casanova demain tu s'ras pas fier
Et ça suffit comme ça tes larmes puent la bière
Arrête ton baratin final'ment ça vaut mieux
Tu ne vois pas plus loin que le bout de ta queue
Ça devient pitoyable reprends tes discours
Tes je t'aime jetables et tes miettes d'amour

Après tout c'est chacun son tour
Un jour il faut serrer les dents
Le temps passe vite à faire l'amour
Et l'amour passe avec le temps

Pleure pas Casanova t'as su que tu l'aimais
Depuis qu'elle n'est plus là depuis qu'elle t'as quitté
Maintenant tu reviens me parler du passé
Moi j'ai un mal de chien moi j'ai rien oublié
Tu m'appelles au secours mais ce soir c'est raté
On va pas faire l'amour... on va faire l'amitié

Après tout c'est chacun son tour
Un jour il faut serrer les dents
Le temps passe vite à faire l'amour
Et l'amour passe avec le temps

C'est chacun, chacun son tour
Un jour le bonheur fout le camp
Le temps passe vite à faire l'amour
Et l'amour passe avec le temps

Paroles Agnès Bihl – Musique Dorothée Daniel