… si aujourd’hui, un tel texte pourrait paraître … sans recevoir quelques injures.

La femme est un délicieux instrument de plaisir, mais il faut en connaître les frémissantes cordes, en étudier la pose, le clavier timide, le doigté changeant et capricieux.


Honoré de Balzac