Étiquettes

Comme toute nouvelle technologie, la 5G est objet de fantasmes et de délires complotistes.

Tout est parti de Thomas Cowan, un médecin américain, adepte du courant de l’anthroposophie et chantre des militants anti-vaccins.

Dans une vidéo, il prétend que le Covid est une conséquence de la 5G : « Quand vous exposez n’importe quel système biologique à un nouveau champ électromagnétique, vous l’empoisonnez. » Il fait un parallèle avec la grippe espagnole du début du XXe siècle, qui aurait été favorisée par l’apparition des ondes radio. Le succès de cette théorie est tel que des antennes-relais ont été incendiées aux Pays-Bas, en Belgique et au Royaume-Uni.

D’autres théories ont même affirmé que le coronavirus n’existe tout simplement pas, qu’il n’est qu’un prétexte au déploiement de la 5G, elle-même responsable des morts attribuées à la pandémie.

Ces théories ont toutes été réfutées par des spécialistes du virus.

Le pire, c’est qu’elles ont aussi été relayées par des personnalités influentes, comme l’actrice Juliette Binoche, qui écrit sur Instagram : « Mettre une puce sous-cutanée pour tous : c’est NON NON aux opérations de Bill Gates, NON à la 5G. »

Si la 5G doit être critiquée, ce n’est pas en lui imputant tout et n’importe quoi qu’on en viendra à bout.


L. Daussy. Charlie hebdo. 08/07/2020