Foutage de gueule XXL, aux oubliettes « le plus rien ne sera comme avant ». Vous vouliez que je change la société, vous rêviez mes ouailles, je rebâtirais la cathédrale et ne vous en déplaise le monde d’avant et beaucoup d’entre vous se prosterneront et me rééliront en 2022.

…Oui ce remaniement est un vomissement orale et morale pour l’administrateur de ce blog qui ne comprend pas comment les françaises et français se laissent tondre sans broncher, sans manifester leur désaccord, sans se battre vraiment pour une société humaine et égalitaire, pour une vie décente, en délaissant les urnes … en … MC


Emmanuel Macron promettait un « nouveau chemin », on se contentera d’une nouvelle photo de famille. Les 29 ministres (et Gabriel Attal, nommé porte-parole) composant le premier gouvernement Jean Castex ont été annoncés, hier.

Les restants. Bruno Le Maire ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, Jean-Michel Blanquer, désormais ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports. Jean-Yves Le Drian aux Affaires étrangères, Olivier Véran à la Santé, Florence Parly ministère des armées,

Les déplacés : Olivier Dussopt remplace  Gérald Darmanin qui lui-même passe au ministère de l’intérieure à la place du « pas regretté » Castaner. Darmanin (c’est petits z’homme en taille, ont tendance à se comporter comme des rasouquets mais celui-ci a de plus les dents longues. Nul doute qu’au ministère de l’intérieur, il mettra tout son zèle à satisfaire les vœux de Manu qui s’occupera de son côté de dissimulé l’« enquête judiciaire pour viol » instruite contre Darmanin … Élisabeth Borne (ministre du travail), en remplacement de Muriel Pénicaud … Borne pas mieux que Pénicaud rien a gagner avec ce changement !

Les entrants : Annick Girardin (ministère de la Mer), Amélie de Montchalin (Transformation et de la Fonction publique), Barbara Pompili, (l’Écologie). Marlène Schiappa, (la Citoyenneté), Éric Dupond-Moretti, nommé garde des sceaux qui hésitera toujours entre décorum, sortie cour ou côté jardin – de la barre à la scène ! Reste qu’avec cette nomination l’indépendance de la justice pourrait (certes) y gagner, les débats à l’Assemblée aussi, mais nommer ministre de la Justice celui qui a déposé plainte contre le parquet national financier, c’est jeté une grenade dans un baril de poudre.

Les députés LR-EM en remerciement et service commandé : Brigitte Bourguignon (déléguée à l’Autonomie) et Nadia Haï (déléguée à la Ville), Brigitte Klinkert, (déléguée à l’Insertion), Alain Griset, (délégué aux Petites et Moyennes Entreprises).

Les virés à juste titre : Christophe Castaner (Intérieur), Nicole Belloubet (Justice) et Muriel Pénicaud (Travail), Sibeth Ndiaye (porte-parole). Mais pas de soucis pour eux ils seront vite recasé …

La pomme de service : la pharmacienne, ex ministre, animatrice de télé va étaler « sa con-pet-ence » drôlerie au ministère de la Kulture !!! Inénarrable Roselyne Bachelot …

Bon, et maintenant on attend le 14 juillet que Manu dicte sa volonté à Castex et par là-même à la nation… c’est ça la souveraineté dictatoriale de la Ve République … le vrai changement sera lorsqu’on changera de Constitution …


Article composé à partir de plusieurs médias