Étiquettes

Le jugement dans l’affaire Fillon, (prévu lundi 29 juin à 13 h 30), pourrait être reporté, les avocats du couple ont demandé de rouvrir les débats du procès, après les récentes déclarations sur des « pressions » au cours de l’enquête.

En cause, les récentes déclarations d’Éliane Houlette, cheffe du Parquet national financier (PNF) à l’époque de l’affaire, sur des « pressions » exercées par le parquet général au cours de l’enquête.

Devant la commission d’enquête parlementaire sur l’indépendance de la justice, le 10 juin, elle a évoqué un «  contrôle très étroit » qu’aurait exercé le parquet général, son autorité de tutelle directe, dans la conduite des investigations lancées en pleine campagne présidentielle de 2017, faisant suite aux révélations du Canard enchaîné sur les postes d’assistante parlementaire de Pénélope Fillon, entre 1998 et 2012.


Dessin de Kiro – Le canard Enchainé – 24/06/2020


Vendredi, Éliane Houlette a précisé que ces pressions «  étaient d’ordre purement procédural. M. Fillon n’a pas été mis en examen à la demande ou sous la pression du pouvoir exécutif », a-t-elle insisté. En d’autres termes, cela ne remettrait pas en cause le fond de l’affaire.

Cependant, elle a également assuré avoir reçu un message, le 17 février, lui demandant d’ouvrir une information judiciaire, ce qu’a reconnu la procureure générale Catherine Champrenault dans un communiqué du 19 juin. Or, le Code de procédure pénale impose normalement que toute instruction de ce type soit versée au dossier d’instruction, ce qui n’a pas été le cas dans l’affaire Fillon.

[…]

Le tribunal devrait répondre lundi à la demande des avocats. Si celle-ci était déclinée, les prévenus recevront leurs jugements dans la foulée.

En mars, le parquet national financier a requis cinq ans de prison, dont deux ferme, et 375.000 euros d’amende contre François Fillon, trois ans avec sursis et 375.000 euros d’amende contre Penelope Fillon et deux ans avec sursis et 20.000 euros d’amende contre Marc Joulaud.


Florent Le Du. Titre original : « François Fillon contre-attaque et demande la réouverture de son procès ». Source (extrait)

La question non évoquée dans ce billet est : qui avait intérêt à plomber la candidature de François Fillon à la présidentielle 2017 ? MC