Pub de prévention néo-zélandaise …

Une campagne d’information qui a beaucoup fait parler d’elle.

« Imaginez : vous buvez votre café du matin lorsqu’on frappe à votre porte. Vous ouvrez, pour découvrir un homme et une femme, très amicaux mais très nus, sur votre perron », décrit le National Post depuis le Canada.

« Ils sont là parce que votre enfant les a regardés dans des vidéos pornographiques, et ils sont inquiets qu’il ne comprenne pas la différence avec la vraie vie. » Dans le cadre de la campagne « Keep it real », destinée à sensibiliser la population néo-zélandaise aux risques liés à l’usage d’Internet, le gouvernement a diffusé un clip de prévention montrant deux acteurs de l’industrie pornographique en tenue d’Ève, qui expliquent à une mère de famille les agissements de son jeune fils en ligne.

Humour de Kiwis

Cette campagne « impertinente », écrit le site néo-zélandais Stuff, « vise à protéger les enfants sur Internet » et « encourage les parents à discuter avec leurs enfants pour leur faire savoir que la pornographie ne reflète pas la réalité ». 

L’actrice Justine Smith, qui joue le personnage de Sue dans le clip, explique ainsi l’enjeu à la mère du petit garçon : « Nous visons habituellement un public adulte, mais votre fils risque de ne pas savoir réellement comment les relations sexuelles fonctionnent. Nous ne parlons même pas de consentement, n’est-ce pas ? Nous allons droit au but. »

Très commentée sur les réseaux sociaux, la vidéo a été vue plus de 8 millions de fois sur Twitter. […]

« Courrier International ».  Source

2 réflexions sur “Pub de prévention néo-zélandaise …

  1. jjbey 24/06/2020 / 21:03

    L’éducation sexuelle reste à faire.

  2. tatchou92 24/06/2020 / 22:32

    Elle devrait commencer à l’école, en douceur, approfondie au collège, au lycée et enseignement supérieur… Ça faciliterait le rôle des infirmières scolaires… pilule du lendemain… distribution de préservatifs, et tous accidents de parcours regrettables, j’oubliais : l’information utile des garçons par les copains plus expérimentés au régiment…

Laisser un commentaire