Étiquettes

… Qui aurait à redire ?

Selon le journal « Le Monde », Le PCF serait toujours bien présent au soir du 2eme tour des élections municipales …

Le parti communiste français (PCF) entend bien capitaliser sur ses bons résultats du 15 mars [2020], lors du second tour des élections municipales. Forts de leur maillage territorial vieux de plusieurs décennies, les dirigeants du PCF estiment pouvoir conserver, au soir du 28 juin [2020], la grande majorité des « soixante et une villes de plus de 10 000 habitants ».

Ils caressent même l’espoir de conquêtes majeures. « Nous pouvons gagner au Havre [Seine-Maritime], à Bobigny et Noisy-le-Sec [Seine-Saint-Denis] et à Villejuif [Val-de-Marne]. Les listes que nous soutenons sont en tête de la gauche dans des villes de droite que nous avons gérées comme Tarbes, Nîmes et Sète [Hérault]. Cela prouve notre bonne implantation. On peut transformer l’essai », veut croire Ian Brossat, porte-parole du Parti.

La bataille du Havre est la plus symbolique.

Le député communiste Jean-Paul Lecoq veut battre le premier ministre, Edouard Philippe, ancien édile de la ville normande. Cette victoire (qui semble difficile) serait majeure pour le parti de la place du Colonel-Fabien, lui redonnant le lustre passé.

[…] … en règle générale, le PCF (ardent promoteur de l’union de la gauche) parvient facilement à s’entendre avec ses partenaires quand la droite (LR), l’extrême droite (RD) ou La République en marche (LR-EM) sont en position de gagner.

« Cela se passe bien généralement, sauf dans des cas où des candidats EELV s’allient à la droite, comme à Nîmes », résume M. Brossat.

[Quant au] bastion de « Saint-Denis » (Seine-Saint-Denis), rien n’est joué. […] Le 15 mars, le maire sortant Laurent Russier, allié à EELV, était devancé de près de 11 points par M. Hanotin (35,3 % des voix, contre 24 %) [mais il] bénéficie désormais du renfort de Bally Bagayoko (18 % des voix, soutenu par LFI). De son côté, M. Hanotin espère profiter du report de voix des électeurs LR-EM dont le candidat, Alexandre Aïdara, n’a pas pu se maintenir, obtenant 9,8 % des suffrages


« Le Parti communiste veut « transformer l’essai » » Abel Mestre. Le Monde. Titre original : « Le Parti communiste veut « transformer l’essai » ». Source (Extrait)