Éducation sexuelle

La « déviance sexuelle » reste pour certains une maladie à éradiquer … elle est dans les propositions de tous les dictateurs, mais aussi chez les fervents croyants de tous bords. Devant la recrudescence des uns comme des autres la méfiance reste de mise … Ne pas revoir l’étoile rose … MC

Le parlement allemand a voté, jeudi 7 mai [2020], une loi interdisant les « thérapies de réorientation sexuelle » sur des mineurs de moins de 18 ans.

Habillées d’un folklore scientifique, ces pratiques (qui n’ont évidemment aucune base savante) entendent remettre les homosexuels sur le droit chemin grâce à l’hypnose, au jeûne sévère ou les électrochocs. Or, au lieu d’être transformés en parfaits pères ou mères de famille, le millier de victimes annuelles de ce genre de programme outre-Rhin, le plus souvent poussées par des parents désemparés, risquent surtout une bonne dépression, voire le suicide. Fermement condamnées par l’ONU, ces «thérapies de guérison» ont été pour la première fois interdites au Brésil en 1999 – pays dont l’actuel président accuse aujourd’hui l’OMS d’apprendre aux enfants à être homosexuels – et ne sont toujours pas condamnées en France.


E:Lalande – Charlie Hebdo 20/05/2020


3 réflexions sur “Éducation sexuelle

  1. bernarddominik 20/05/2020 / 23:13

    Chacun a le droit d’aimer qui il lui plaît, ça ne regarde personne d’autre qu’eux. Quand l’état veut régenter la préférence sexuelle c’est un état totalitaire. Quant aux religions n’oublions pas qu’elles sont nées il y a près de 1500 ans pour la plus récente, elles ont les pires préjugés de leur temps, elles sont toujours dans la croyance que la terre est plate et qu’elle est au centre de l’univers, l’intolérance est leur signature

  2. fanfan la rêveuse 21/05/2020 / 08:47

    Pardon, ceci est toujours de mise en France ?
    Non, je ne peux y croire !

    L’homosexualité n’est pas une maladie, comment peut-on de nos jours faire subir de tels procédés à son prochain ? Au non de quoi ?

    Vous nous faite une blague Michel !

  3. jjbey 21/05/2020 / 16:40

    L’inclination sexuelle n’est pas une déviation résultant d’un choix mais c’est la nature qui crée des êtres humains qui préfèrent sexuellement ceux de leur sexe. Ils doivent avoir les mêmes droits que tous les autres et être respectés comme tous nos semblables, aimés pour leurs qualités humaines.

Laisser un commentaire