Étiquettes

Lorsque l’incurie de cette gouvernance Macron s’étale avec une telle redondance… tout peut advenir…

 La loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée à temps pour le déconfinement ce lundi 11 mai et l’exécutif fait dès lors appel “au sens de la responsabilité des Français” pour respecter certaines de ses dispositions, ont annoncé l’Élysée et Matignon dans un communiqué commun.

Selon ce communiqué diffusé dans la nuit, le conseil constitutionnel, saisi par Emmanuel Macron notamment, ne rendra finalement son avis que lundi sur cette loi d’urgence adoptée samedi par le Parlement pour continuer à lutter contre le coronavirus.

Ce qui repousse à lundi soir, sous réserve de cet aval, l’entrée en vigueur de deux dispositions phare: la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire dans les transports en commun. 

Pour éviter le maxi scandale  … Un mini rattrapage sous forme de « décret temporaire » sera publié au Journal Officiel de lundi à effet immédiat.

Il s’agit de la fin des limitations des sorties du domicile, obligation du port du masque dans les transports en commun, réouverture des commerces à condition du respect des gestes barrières et de la distanciation et limitation à 10 personnes des rassemblements dans les lieux publics.

Un autre décret enfin sera, après avis de la CNIL « pris avant la fin de la semaine” pour autoriser, toujours sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel, les systèmes d’information nécessaires aux enquêtes épidémiologiques ».


La rédaction d’ Huffington Post. Titre original : « Déconfinement: L’état d’urgence sanitaire non promulgué, les 100km repoussés ». Source (extrait)


Sur BFMTV ce lundi matin, le ministre de la Santé Olivier Véran a été interrogé sur le sujet par Jean-Jacques Bourdin. « Non, ce n’est pas un raté de taille », s’est-il défendu.

« Ça a été surtout une énorme aventure parlementaire que de pouvoir faire passer un texte comme celui-ci en une semaine au parlement. On a bossé toute la semaine, les deux assemblées se sont réunies plusieurs fois, elles ont terminé leur travail dans l’après-midi de samedi, et le conseil constitutionnel n’a pas pu statuer (…) hier. C’est pourquoi le Premier ministre a pris un décret qui instaure la quasi totalité des mesures pour protéger les Français dans le cadre de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire », a continué Olivier Véran.


La La rédaction d’ Huffington Post. Source (extrait)


Dans un autre domaine.

Alors qu’elle allait accorder un entretien à distance sur BFMTV à propos du déconfinement partiel prévu le 11 mai [2020], Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement français, a été filmée, cigarette à la bouche, dans son bureau. […].

Visiblement gênée par cet aléas majeur du direct, la journaliste vedette Apolline de Malherbe a voulu rattraper la situation : « vous l’avez vue, elle est en train de se préparer, elle est dans son bureau. Vous l’avez vue peut-être pas tout à fait consciente qu’elle était filmée », lance-t-elle pendant que la communicante en chef du gouvernement tapotait rageusement son téléphone, la cigarette à la bouche.


Albert Savana. Financial Afrik. Titre originale « Toute la France suspendue à la cigarette de Sibeth Ndiaye ». Source (Extrait)