Avec la fin du confinement et la possibilité de s’ébattre un peu plus, l’administrateur va réduire le nombre de parutions.

Une nécessité presque vitale d’aller flâner dans la nature, y récolter quelques photographies, s’aérer, et surtout se vider la tête et essayer de trouver des sujets d’articles autres que ceux tournant autour du confinement, de l’épidémie, des différents mensonges et péripéties gouvernementales.

Rien n’est gagné et ce n’est pas parce qu’une certaine liberté est laissée, qu’il faut relâcher son attention en matière de santé comme dans bien d’autres domaines de société.

Les parutions (4 au lieu de 6) auront lieu à : 1 h, 6 h, 12 h, 18 h.

Bien à vous

Michel