La chloroquine de l’Armée

Comme c’est étrange … ou bizarre …

Transformer les « Kg » en « Tonne », il n’y a que l’armée pour le faire

Ce n’est pas 70 kilos de chloroquine (comme cela a été écrit un peu partout) que l’armée française a achetés en Chine, fin mars, mais carrément 1 tonne !

De quoi fabriquer 5 millions de doses !

Chargée par le ministère des Armées de se procurer le produit fétiche du professeur Raoult, la Pharmacie centrale des armées a eu la riche idée de s’adresser aux laboratoires Servier, dont la réputation n’est plus à faire depuis l’affaire du Médiator.

Mission de Servier : assurer discrétos « le stockage et la sécurisation »de cette « fourniture stratégique » dans ses locaux de Tianjin (nord-est de la Chine).

Une action d’éclat qui a valu aux représentants de Servier dans l’empire du Milieu de recevoir par courriel les « plus chaleureux remerciements » du commandant de la Pharmacie centrale des armées.

Un avion militaire français a finalement pris livraison de la marchandise, le 1er avril.

 On espère que les manutentionnaires n’ont pas confondu la chloroquine avec un vieux stock de Médiator…


Article non signé. Le Canard enchaîné. 06/05/2020


4 réflexions sur “La chloroquine de l’Armée

  1. jjbey 08/05/2020 / 09:42

    Quand on aime on ne compte pas …

  2. marie 08/05/2020 / 14:54

    Bonjour eh oui bizarre autant qu’étrange, ils l’ont achetée mais ne l’on pas utilisée, que de questions… bon après-midi amicalement MTH

    • Libres jugements 08/05/2020 / 15:24

      Bonjour Marie,
      En réalité personne (tout au moins l’article ne l’indique pas) ne sait si cette chloroquine n’a pas été utilisée quelque part en définitive.
      En tous cas, bien malin qui trouvera le bon de commande émanant de l’armée … cette Grande Muette.
      Amicalement
      Michel

  3. tatchou92 08/05/2020 / 15:20

    Et le Professeur Raoult risque la panne sèche ?

Laisser un commentaire