7 réflexions sur “Même confiné, c’est un jour férié …

  1. jjbey 01/05/2020 / 08:40

    Le bonheur à la pensée que cette journée est celle de la fête des luttes des travailleurs. Acquise dans le sang elle ne peut se résumer au muguet qu’il est tout de même agréable de recevoir de la part de ses amis. La lutte continue pour un lendemain meilleur. Tous ensemble………….

  2. fanfan la rêveuse 01/05/2020 / 10:42

    Très belle et agréable journée du 1er Mai Michel.
    Merci pour ce brin de bonheur, qu’il vous comble aussi de joie et de bonheur 🙂

    • Libres jugements 01/05/2020 / 11:38

      Merci Françoise,
      Bon premier mai à vous aussi et votre famille. Je suis passé voir votre bouquet sur votre blog.
      Merci pour votre fidélité et vos commentaires toujours sympathiques et avenant
      Amitiés
      Michel

  3. juiveftransatypique 03/05/2020 / 14:17

    Luttons ensemble pour la journée de 8h pour tous (transport, repas au travail, travail à la maison, etc inclus).

    • Libres jugements 03/05/2020 / 17:22

      Peut-être avais-je faut contredire mais moi je suis pour la journée de 35 heures voire même moins dans la mesure où c’est le seul moyen forcé les employeurs à embaucher ceux qui sont sur la touche, en recherche d’emploi suite le plus souvent à des fermetures d’entreprises pour délocalisations… ainsi que la robotisation rampante. Un jour ou l’autre il faudra bien que tout le monde puisse travailler pour pouvoir achever ce qui est fabriqué par l’utilisation de tous ces robots numériques.
      Cordialement
      Michel

      • juiveftransatypique 03/05/2020 / 21:36

        en fait je suis pour la journée de 8h TOUT COMPRIS. Un rapide calcul : si on a 2h de transport + 1h de repas au taff + 1h de taff à domicile en plus de son taff sur place, avec une semaine de 35h (7h par jour sur 5 jours) on arrive à un total de 55h par semaine (11h par jour).
        Avec la journée de 8h, en gardant la limite de 35h on est à 4 jours à 8h (dont seulement 4h de travail effectif sur place) et un jour à 3h (qui dans la pratique serait zappé pour faute d’organisation ou consisterait juste à un aller retour pour manger au taff) pour faire 35, donc on bosse moins. En admettant que ce soit 8h maximum par jour, les entreprises où la demande ne peut pas être de plus de 7h dans la journée resteront à 7h (ou moins si certains employés ont beaucoup de transport par exemple) et feront donc moins de 35h par semaine.
        Conclusion : avec une vraie journée de 8h vous n’auriez à bosser sur votre lieu de travail que 3-4h par jour réparti sur 4 jours, le reste étant du temps de transport, de repas, du taff à domicile, etc.

Laisser un commentaire