Étiquettes

Malgré les protestations de l’opposition réclamant son report, un vote aura bien lieu après l’allocution du premier ministre.

À deux semaines du début du déconfinement annoncé pour le 11 mai par Emmanuel Macron, et alors que le dernier bilan fait état de 23.293 morts, les questions sont nombreuses: où rendre les masques obligatoires? Quels tests et pour qui? Réouverture des commerces partout ou par régions? Quid des entreprises? Des transports ? Et les vacances d’été? Autant d’interrogations sur lesquelles le chef du gouvernement était attendu.

> Ci-dessous, les principales informations à retenir:

  • Il y aura « 700.000 tests virologiques par semaine ». « Nous allons faire passer à 100 % la prise en charge de ces tests par l’Assurance maladie ».
  • « Assez de masques à partir du 11 mai ». Le port sera notamment obligatoire dans les transports publics et pour les professionnels de la petite enfance, ainsi que pour les élèves à partir du collège. 
  • Réouverture progressive des maternelles et écoles à partir du 11 mai, les collèges puis les lycées ensuite. Les crèches rouvriront également à partir du 11 mai
  • Les commerces pourront rouvrir dès le 11 mai à l’exception des cafés et restaurants. Le télétravail sera maintenu pour au moins 3 semaines pour les entreprises qui le peuvent et, dans les transports, le port du masque sera obligatoire
  • Le déconfinement pourra être repoussé selon les indicateurs et différencié selon les départements. Après une première phase le 11 mai, une nouvelle étape du déconfinement devrait s’ouvrir le 2 juin pour trois semaines, avec de nouvelles mesures qui dépendront du niveau de l’épidémie.
  • A partir du 11 mai, possibilité de circuler sans attestation dans un rayon de 100 km autour de son domicile. Mais les déplacements interrégionaux seront très limités.
  • Pas d’événements regroupant plus de 5.000 participants avant septembre. La saison 2019-2020 des sports professionnels, notamment de football, ne pourra reprendre. Cinémas, théâtres, grands musées et salles de concert resteront fermés mais les petits lieux culturels pourront rouvrir.

Nous allons devoir vivre avec le virus – E. Philippe

 Faute de vaccin et de traitement efficace, Edouard Philippe rappelle que le virus « va continuer à circuler parmi nous », même si on peut espérer « d’ici 12 à 24 mois un vaccin ». Mais le premier ministre rappelle que tabler sur de telles hypothèses « n’est pas envisageable ».

Une seconde vague de l’épidémie est « un risque sérieux »

Edouard Philippe souligne l’importance de “la progressivité” du déconfinement pour éviter une deuxième vague. Il revient aussi sur les différences entre territoires quant à la circulation du virus, qui justifient “d’adapter la stratégie nationale en fonction des circonstances”.

Sur StopCovid :

Face aux « interrogations » sur StopCovid, il y aura « un débat et un vote spécifiques », annonce le premier ministre alors que cette application de traçage des personnes contaminées est critiquée de toutes parts. Le sujet sera débattu et voté à part, et donc pas ce mardi 28 avril.


Huffington Post Source