Étiquettes

Anachronique, le pangolin ressuscite les RG

Depuis qu’ils ont changé de nom, en 2008, les RG (devenus SCRT, pour « Service central du renseignement territorial ») sont censés ne plus s’occuper de politique ni procéder à des sondages.

Sauf que, avec la pandémie, le naturel revient au galop.

Ainsi, le 14 avril [2020], le SCRT rédige une « note Dl » à l’intention de l’Elysée et de Matignon indiquant que « la population se montre sceptique, voire critique, sur les modalités du déconfinement » ainsi que sur la « réouverture des établissements scolaires ».

Il pointe aussi « l’agacement et l’incompréhension face au flou entretenu et au manque de précisions concernant, par exemple, les masques ».

Quel scoop !

Le 15 avril [2020], un autre topo souligne la remontée en force des syndicats, « au centre du processus microéconomique de maintien ou de relance de l’activité dans le contexte du confinement ».

Le 17 [2020], c’est la Direction du renseignement  de la Préfecture de police de Paris, rivale du SCRT, qui, dans sa note n° 404-2020, joue les politologues. Elle agite la menace d’« une rentrée sociale en septembre très perturbée (…) si les annonces ne sont pas suivies d’effet ». Ce serait « le prolongement de ce qui transparaît sur les réseaux sociaux ».

Avec d’aussi fins analystes, Macron se fait encore du souci pour l’avenir ?


Article signé des initiales D. H. et C. L. – Le Canard enchaîné. 22/04/2020