Étiquettes

Tout est dans la conversation entre spécialistes !

Nouveaux termes et goûteuses expressions ne cessent d’apparaître grâce au coronavirus.

  • « Masques alternatifs ». Masques bricolés, pénurie oblige, avec les moyens du bord, et dont l’Académie de médecine vient de reconnaître qu’ils n’étaient sans doute pas inutiles. Puisqu’il n’existe pas d’alternative, on les appelle « masques alternatifs » ! Admirable !
  • « Surblouses ». Après les masques, les respirateurs, les écouvillons, voilà qu’à l’hôpital les surblouses commencent à manquer. Jusqu’ici, elles étaient jetables. Désormais, on en bricole des lavables, récupérables, durables. Bref, des surblouses « alternatives »
  • « Arénicole ». Gros ver marin vivant sur terre depuis 450 millions d’années et qui, jusqu’à présent, servait surtout d’appât aux pêcheurs à la ligne. Depuis vingt ans, le chercheur Franck Zal bataille pour faire reconnaître les propriétés oxygénantes de son sang. Il vient d’obtenir en urgence de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) l’autorisation pour des essais cliniques en réanimation respiratoire. Bientôt une manif de pêcheurs à la ligne ?
  • « PV ». « En Allemagne, on distribue des masques. En France, on distribue des PV », dit un député de la majorité (« Le Figaro », 4/4). Mais, nous, on a le préfet de police Lallement !

Article signé de initiales J.-L. P. – Le canard Enchainé – 08/04/2020