8 réflexions sur “Ah, laissez moi respirer !

  1. Mébul 20/03/2020 / 12:26

    Merci pour ces beautés !

    • Libres jugements 20/03/2020 / 12:41

      Il fut un certain temps, parisien de naissance, parisien en activité professionnelle, parisien de la vie festive pendant presque 60 ans, lorsque nous nous sommes retrouvés dans cette ruralité, ce village perdu loin des bourg-villes et encore bien plus loin des villes d’un peu d’importance quant aux « grandes villes de province » qui sont entre 2 et 3 heures de notre domicile …. Ce trou ou nous sommes ou les divertissement sont au minimum à trois quarts d’heure, toutes courses à 20 ou 30 minutes … nous nous sentions complètement perdus et de présenter tous les symptômes de la neurasthénie.
      Avec ce qui se passe et les quelques dizaines de personnes dans un environnement de 5000 m², entouré d’un jardin d’une maison certes pas terminée mais qui a de l’espace, nous nous sentons comme des privilégiés lorsque nous voyons les reportages télévisuels sur les environnements citadins.

      En toute amitié
      Michel

    • Libres jugements 21/03/2020 / 10:19

      Merci pour ce sympathique commentaire.
      Comme je l’ai déjà dit, nous avons la chance ma femme et moi de vivre en ruralité dans ce pays d’Ardèche en ce moment qui n’est pas envahi par les estivants et par conséquent où nous pouvons vaquer dans nos espaces campagnards sans souci de rencontrer grand monde.
      C’est à la fois une chance mais aussi un problème lorsqu’il faut s’approvisionner et se rendre dans un supermarché de la ville voisine à une dizaine de minutes ; seul point de ravitaillement de nourriture ouvert en dehors des services sanitaires locaux.
      Je ne sais de quel pays vous m’avez envoyé ce commentaire; j’espère que toutes laissent assurance de santé y sont prises.
      Très cordialement
      Michel

      • Libres jugements 21/03/2020 / 10:29

        Bonjour et merci Danielle pour nous avoir remis en mémoire un épisode passé.
        Il est vrai qu’à l’époque Roselyne Bachelot en avait pris plein son grade.
        Dépenses inutiles, augmentation de la dette publique par sa faute, etc.
        j’avoue que je vais à l’époque relayée cette grogne qui me semblait justifier tant par son aspect financier que son déploiement et leçons de morales diverses diffusé à longueur de journée. Aujourd’hui je mesure combien elle avait été certes imprudente quant à la commande de ses vaccins, mais au moins si (oui je sais avec des si on fait beaucoup de choses) si, l’épidémie s’était étendue beaucoup plus on aurait salué sa préparation.
        Dans l’état actuel des décisions du ministère de la santé et de l’intérieur, les retards (pris à l’allumage !) des prescriptions de précautions, confinements, interdictions de transport, etc. alors que l’on apprend le manque patent d’équipements de protections diverses et pas seulement dans le milieu sanitaire, que l’on constate les dégâts des restrictions financières des services publics sanitaires (fermeture de lits, fermetures de services, incitation à ne pas recruter), il serait de bon ton de réhabiliter un peu l’action de Roselyne Bachelot en son temps.

        En espérant en parfaite santé Danielle
        Avec toute mon amitié
        Michel

      • alstamatiouphotographies 23/03/2020 / 19:11

        Bonsoir Michel c’est avec plaisir pour le commentaire. Merci aussi pour cette belle réponse. Courage pour cette période particulière. J’habite sur l’île de Crète en Grèce. Les gens se confinent et depuis ce matin, car il y a toujours des petits malins, la mesure qui a été prise en France, avec le document a remplir auprès de la police existe ici aussi. On va voir comment ça va se passer dans les semaines a venir mais on craint le pire car la santé publique( je parle des hôpitaux) est en bien pire état que en Espagne et en Italie. Pour le moment il y a relativement peu de cas et « peu » de morts(17) mais si ça s’envole comme en dans les pays voisins….Courage et force.

        • Libres jugements 24/03/2020 / 10:13

          il y a quelque chose d’étrange, un sentiment de dépossession généralisée, mondialisée, à lire au travers des commentaires des abonnées de ce blog « libres jugements », mais aussi de leurs articles, les narrations des uns et des autres, relatant ce qui se passe aussi dans leurs régions, leur pays.
          Elles, ils, sont français certes, mais aussi de nombreux sont francophones (canadiens-africains-dom-tom, etc.) d’autres sont espagnoles, italiens, anglais, allemands … Tous font les mêmes constats, les mêmes descriptions de la pandémie covid19, cette chose monstrueuse n’a pas de frontière et met partout dans le monde, les habitants dans de grandes difficultés sanitaires face à cela des gouvernements ayant appliqués la règle ultra libérale mondialisée consistant a détruire tous les services publiques hôpitaux, médicaments, recherches, personnels soignants ou profits d’entreprises privées et de quelques propriétaires.
          Que chacune, chacun en tire la leçon, non pas individuellement mais collectivement et se révolte pour abolir les privilèges de quelques-uns.

  2. fanfan la rêveuse 22/03/2020 / 08:00

    Bonjour Michel,
    Un peu de couleur et de soleil, cela fait du bien.
    Merci pour ce partage Michel !
    Comme vous je me sens privilégiée, je vis à la campagne avec du terrain. J’ai une pensée pour ceux qui sont en ville, et avec des enfants…

    Bon dimanche Michel !
    🙂

Laisser un commentaire