10 « Moustiques » de Mars

Parce que les polémiques entre médecins et gouvernement, entre confinement et premier tour des municipales, entre Buzyn et Philippe… ne vont pas résoudre le problème de la propagation du Covid19, nous ne suivrons pas, au moins dans un premier temps, les différentes allégations des nombreux articles de quotidien ou les avis plus ou moins étayés circulant sur les réseaux sociaux.

Ainsi sauf à l’apparition de nouveaux éléments, que nous devrons absolument croiser afin d’être sur – si cela est possible – des prochains articles que nous mettront en ligne, nous allons nous en tenir à poster des articles d’une tout autre teneur que nos décorticages publier habituellement sur ce blog

En vous remerciant toutes et tous, ami-e-s abonné-e-s de votre compréhension. MC



Auguste Derrières, Les moustiques n’aiment pas les applaudissements, Ed. Castor Astral,


6 réflexions sur “10 « Moustiques » de Mars

  1. bernarddominik 18/03/2020 / 14:06

    Oui une vaine polémique, mais il y a un vrai problème sur le matériel de protection (un masque et une tenue par service à l’hôpital où travaille mon épouse infirmière) sur les tests du covid19 (réalisés uniquement de 8h30 à 17h et pas pour tout le monde, une centaine par jour en France, contre 900 en Italie et 9000 en Corée du Sud). A celà se rajoute la polémique sur le choix d’un remède (un médecin de l’hôpital européen de Marseille guérirait le covid19 en 6 jours grâce à un médicament anti paludisme), qui ne coûte et donc ne rapporte pas grand chose, et un vaccin qui va coûter qq milliards et rapporter 3 ou 4 fois plus. Évidemment si les mesures prises mi mars l’avaient été mi février, on n’en serait pas là, mais la décision était difficile à prendre, et anticiper est contraire au pragmatisme du capitalisme, qui ne croit que ce qu’il voit.

    • Libres jugements 18/03/2020 / 14:19

      Bonjour Bernard,
      Juste un avis tout à fait personnel bien évidemment.
      D’une part je ne pense pas qu’il faille tomber dans un complotisme quelconque (comme certains le laissent entendre), je ne pense pas non plus que le choix des mesures à prendre en telle circonstance soient si facile.
      Les multiples sources soi-disant très officiels et pourtant très contradictoires, devraient nous amener à bien des discernements.
      Je pense que l’utilisation du : il faut, il faudrait, il aurait fallu … en quelque sorte l’utilisation du verbe falloir à tous les temps, est bien facile à employer confortablement assis dans un fauteuil.
      Bien évidemment ma remarque n’a aucun caractère particulier, il répond à la généralité des propos que l’on peut lire dans la presse quotidienne, sur les blogs et réseaux sociaux dont « libres jugements » est abonné.
      Toujours en avis personnel, comme les raisons réelles de tous les déclenchement conflictuels, la vérité éclate antérieurement à l’événement. Nous saurons la réalité dans plusieurs mois voire quelques années sur l’origine et les modalités de la transmission de cette épidémie … peut-être avant la prochaine !
      Amitiés
      Michel

  2. tatchou92 18/03/2020 / 17:22

    y’a qu’à, y’avait qu’à, t’aurais dû, fallait pas, j’t’avais dit, faudrait qu’tu, bien que, j’le savais, t’en a d’bonnes…

  3. Pat 18/03/2020 / 18:12

    Un petit peu d’humour et d’optimisme sont réconfortants mais je trouve quand même très tristes et quelque part injuste que tant de gens soient confinés à chercher quoi faire de leur temps pendant que d’autres sont submergés de travail au delà de leurs forces si cela dure…et ceux là ont le droit de se plaindre.

    • Libres jugements 18/03/2020 / 18:23

      Vrai l’ami …
      Comment en dehors d’en faire un article que peu liront… aider ces personnes qui se démènent pour aider a guérir … parfois des imprudents … mais aussi combien d’autres qui n’ont rien demandés ?
      J’avoue Pat ne pas savoir … et même pouvoir faire quelques chose pour eux.
      Pour ma part j’ai maintes fois alerté sur le déshabillage des hôpitaux des services de santés publics et n’ai pu que constater se retrouver bien peu sur le pavé a toner contre ces décrets … Maintenant il y a aucune gloire a constater que le peu de manifestant d’alors, avions raison.

  4. Walter PASCOLI 19/03/2020 / 01:47

    Vraies ou fausses polémiques sur les différents médicaments possibles contre le coronavirus, une chose est sûre, nous avons tout notre temps pour en débattre …

    Aller à demain, même endroit, même heure 🙂

Laisser un commentaire