Bidouille !

Il a voulu passer en catimini, les Français s’en sont aperçus et n’ont pas apprécié. Deux jours après l’utilisation de l’article 49 alinéa 3 de la constitution pour mettre fin au débat sur les retraites à l’Assemblée nationale par Édouard Philippe, nous avons demandé aux Français ce qu’ils en pensaient. Et le résultat est édifiant.

Seulement 22% soutiennent la démarche d’Édouard Philippe

Le gouvernement a déployé l’article 49 alinéa 3 de la constitution un samedi, en pleine crise du coronavirus et alors que le conseil des ministres organisé en urgence était annoncé sur la question sanitaire. Il a finalement servi de base à l’autorisation institutionnelle de cet outil.

Un coup politique qui n’a pas convaincu les Français qui rejettent également le choix de ce moment, à peu près autant que le seul déploiement du 49-3 en tant que tel.

[…]

45% juge le gouvernement responsable du blocage

À propos des accusations de “blocage” […], les Français sont très clairs. […] 45% des sondés estiment que le gouvernement est “le principal responsable du blocage de l’Assemblée” sur cette réforme des retraites. […]

60% hommes – 62% femmes contre le projet de retraite

Dans cette même enquête, 60% des Français réclament le retrait total de la réforme des retraites, soit 9 points de plus qu’au mois de février. Une opposition encore plus criante chez les femmes. Elles sont 62% à réclamer l’abandon du texte.


Astrid de Villaines. Huffington Post. Titre original : « Retraites : 66 % des Français rejettent l’usage du 49 3 en coronavirus – sondage exclusif ». Source (extrait)