Bidouille !

Il a voulu passer en catimini, les Français s’en sont aperçus et n’ont pas apprécié. Deux jours après l’utilisation de l’article 49 alinéa 3 de la constitution pour mettre fin au débat sur les retraites à l’Assemblée nationale par Édouard Philippe, nous avons demandé aux Français ce qu’ils en pensaient. Et le résultat est édifiant.

Seulement 22% soutiennent la démarche d’Édouard Philippe

Le gouvernement a déployé l’article 49 alinéa 3 de la constitution un samedi, en pleine crise du coronavirus et alors que le conseil des ministres organisé en urgence était annoncé sur la question sanitaire. Il a finalement servi de base à l’autorisation institutionnelle de cet outil.

Un coup politique qui n’a pas convaincu les Français qui rejettent également le choix de ce moment, à peu près autant que le seul déploiement du 49-3 en tant que tel.

[…]

45% juge le gouvernement responsable du blocage

À propos des accusations de “blocage” […], les Français sont très clairs. […] 45% des sondés estiment que le gouvernement est “le principal responsable du blocage de l’Assemblée” sur cette réforme des retraites. […]

60% hommes – 62% femmes contre le projet de retraite

Dans cette même enquête, 60% des Français réclament le retrait total de la réforme des retraites, soit 9 points de plus qu’au mois de février. Une opposition encore plus criante chez les femmes. Elles sont 62% à réclamer l’abandon du texte.


Astrid de Villaines. Huffington Post. Titre original : « Retraites : 66 % des Français rejettent l’usage du 49 3 en coronavirus – sondage exclusif ». Source (extrait)

4 réflexions sur “Bidouille !

  1. Sigmund Van Roll 04/03/2020 / 16:50

    Papy Édouard se prend une veste magistrale.
    Ce n’est pas encore fini, le pire reste à venir 😃😃

  2. bernarddominik 04/03/2020 / 17:29

    Quand le parlement ne peut voter une loi il faut soit la retirer, soit la soumettre à un référendum.

    Le 49.3 est une combine politique pour évincer la démocratie.

    En dernier ressort ce sont les électeurs qui sont souverains, pas le gouvernement dont la légitimité est issue du parlement, pas du président, il est responsable devant l’assemblée, pas devant le président (constitution de la V ième république).

    Donc si le parlement ne peut voter, c’est aux électeurs de voter.

    • Libres jugements 04/03/2020 / 18:41

      Bernard, je pourrais souscrire à ton commentaire si il n’y avait pas dans l’assemblée nationale une majorité désirant voter ce projet de loi;
      Non pas que je sois pour bien au contraire mais si on se réfère à la démocratie, cette majorité est bien issu d’une élection.

      Reste une leçon à tirer de cette histoire et les prochaines élections municipales peuvent être l’occasion de bouter les affidés de Macron -LR-EM comme le modem et quelques centristes.

      Cordialement
      Michel

  3. jjbey 04/03/2020 / 23:13

    L’arme du dictateur, on passe en force mais ce n’est pas fini, les lois organiques ne sont pas pour autant votées et là on ne peut plus utiliser le 49-3…..Mais il y a l’armée des godillots….

Laisser un commentaire