Le blasphème a toujours existé …

Une sélection ci-dessous à travers les temps, en est la preuve.

  • « Un damné,
  • Rompu depuis le menton jusqu’à l’endroit qui pète ;
  • Entre ses jambes pendaient ses entrailles ;
  • Le cœur et les autres viscères apparaissaient, et le tristes sac
  • Qui change en mer ce qu’on avale ».

Dante (1265 – 1321) « L’Enfer », la divine comédie.

  • « Un de mes plus grands plaisirs et de jurés Dieu quand je bande; il me semble que mon esprit, alors mille fois plus à l’exalté, abhorre et méprise bien mieux cette dégoûtante chimère. »

Le Marquis de Sade – La philosophie du boudoir (1795)

  • « Le nom de Dieu ne sera jamais prononcé qu’accompagner d’invectives et d’imprécations, et on le répétera le plus souvent possible. »

Le Marquis de Sade – Les 120 journées de Sodome (1782 1785)

  • Enfer chrétien, du feu.
  • Enfer païen, du feu.
  • Enfer mahométant, du feu.
  • Enfer hindou, des flammes.
  • À en croire les religions, Dieu et des rôtisseurs.

Victor Hugo – Choses vues 1887

  • « Merde à Dieu »

Arthur Rimbaud (1854 – 1891)

  • « Quelque chose grandement niaise et cruellement bouffonne que ce mot qu’on appelle Dieu ! »

Gustave Flaubert – Agonies, œuvre de jeunesse (1838)

  • « Le médecin boit l’homme dans toute sa faiblesse ; le juriste le voit dans toute sa méchanceté ; le théologien dans toute sa bêtise. »

Arthur Schopenhauer (1788 1860)

  • « Dieu ce dépotoir de nos rêves ».

Jean Rostand – Carnet d’un biologiste (1959

  • Toutes les religions sont connes, cruels, injustes, idiotes et violentes. Qu’elles soient catholique, juive, musulmane ou même bouddhiste, il y en a pas une pour racheter l’autre. Et tous les trucs new age, il faut s’en méfier également. »

Julie Delpy

  • Le Dieu de l’Ancien Testament est incontestablement le personnage le plus antipathique de l’histoire de la fiction : jaloux et fier de l’être un control-freak minable, injuste et rancunier ; un épurateur ethnique sanglant et vindicative ; une brute misogyne, homophobe, raciste, infanticides, génocidaires, filicide, pestilentiels, mégalomaniaques, sadomasochistes, capricieux et malveillants.

Richard Dawkins – Pour en finir avec Dieu (2006)


En postant ces blasphèmes sur notre blog nous n’entendons absolument pas heurter quiconque.

Nous sommes dans une société où la liberté d’expression a tendance à se restreindre par des lois répressives.

Le devoir de chacun est à la fois de respecter l’opinion de tous, et pour cela, la laïcité est un des meilleurs garants. Une garantie que doit insuffler une societe démocratique … qui se devrait d’être participative.

Merci. MC


2 réflexions sur “Le blasphème a toujours existé …

  1. jjbey 06/02/2020 / 07:37

    Cette machine inventée par l’homme pour les dominer n’a pas fini de générer des massacres en son nom. Respecter les croyants fait partie de notre foi en la laïcité tout comme notre combat pour démonter ces mécanismes démoniaques qui, sous quelques dénominations que ce soit, servent à l’asservissement de l’homme.

  2. tatchou92 07/02/2020 / 13:38

    C’est aussi une réponse à Madame la Garde des Sceaux qui déclarait récemment et qui a fait heureusement marche arrière :  » L’insulte à la religion c’est évidemment une atteinte à la liberté de conscience, c’est grave » en référence à la déclaration publique d’une jeune fille harcelée et gravement menacée, pour son refus de se soumettre à la religion…

Laisser un commentaire