Étiquettes

Les groupes côtés au CAC 40 ont redistribué plus de 60 milliards d’euros, dont 49,2 milliards sous forme de dividendes, l’an dernier.

BOURSE – Un record vieux de 12 ans est tombé en 2019 : celui du montant des liquidités restituées aux actionnaires. Selon une étude de la lettre Vernimmen.net, relayée ce jeudi 9 janvier par Les Échos, les versements réalisés par les groupes du CAC 40 ont dépassé le chiffre de 60 milliards d’euros en 2019 -dividendes et rachats d’actions compris (11 milliards)-, battant ainsi le record de 2007 juste avant la crise des subprimes.

Un chiffre en hausse de 12% par rapport à 2018, qui s’explique par les bons résultats financiers des champions de la cote parisienne. Les entreprises du CAC 40 avaient dégagé des profits s’élevant à 88,5 milliards d’euros en 2018, contre 68 milliards en moyenne sur les dix dernières années. Ces versements peuvent également s’expliquer par l’action accommodante des banques centrales qui maintiennent des taux d’intérêt bas, portant les marchés actions et l’investissement des entreprises. 

L’investissement également en hausse

Car si elles ont décidé de choyer leurs actionnaires, les entreprises n’ont cependant pas levé le pied sur leurs dépenses d’investissement (82 milliards d’euros), en hausse de 9,7% comparé à 2017. “Contrairement à ce que l’on entend parfois, aucun groupe du CAC 40 ne choie ses actionnaires au détriment du développement de son activité”, expliquent les auteurs de l’étude.

L’idée selon laquelle “les groupes du CAC 40 sacrifieraient le montant de leurs investissements au versement de dividendes et aux rachats d’actions pour le plus grand profit d’actionnaires (…) est contredite par les chiffres”, ajoutent-ils. “Plus les groupes du CAC 40 ont rendu des liquidités à leurs actionnaires en 2019, plus ils ont accru leurs investissements”, résument-ils.

Total, Sanofi et BNP toujours sur le podium

La tendance à la hausse devrait se poursuivre en 2020, portée par des résultats d’entreprises robustes et une accélération attendue des rachats d’action: “Il est probable que l’an prochain les chiffres que nous publierons seront encore meilleurs compte tenu de la progression des résultats 2019 que l’on entrevoit”, préviennent les auteurs de l’étude.

Le CAC 40 a bondi de près de 30% dividendes réinvestis depuis le début de l’année 2019, franchissant la barre symbolique des 6000 points ces dernières semaines.

Côté dividendes, trois groupes concentrent près d’un tiers des versements de l’indice parisien: Total, avec 8,5 milliards d’euros de dividendes reversés en 2019, Sanofi (3,8 milliards) et BNP (3,7 milliards. En ajoutant, Vivendi, AXA, LVMH, L’Oréal et Engie, la part dépasse les 50%.


Le HuffPost