Ghosn qui a (avait) intérêt …

Pourquoi les médias ne « montent en épingle » que le rocambolesque de sa fuite ?

  • Qui a « intérêt » à taire les accusations formulées par les autorités japonaises ?
  • Comment l’homme d’affaires a-t-il pu échapper à la vigilance des autorités japonaises ?
  • Grâce à quelles complicités ?

Mais, au-delà de ces questions (légitimes) se cache une réalité, celle à laquelle Carlos Ghosn se dérobe depuis un an : celle des faits.

Le PDG déchu s’exprime très peu sur ce que la justice japonaise lui reproche. Des accusations qui l’ont amené à payer une amende d’un million de dollars pour mettre fin aux poursuites aux États-Unis. Et, depuis dix ans, la rémunération de Carlos Ghosn suscitait en France polémiques et questions restées jusque-là sans réponse.

Le romanesque de son évasion vient heurter aussi la réalité sociale dans le pays de son enfance où il s’est réfugié.

D’un côté, le parcours académique et la réussite professionnelle de Carlos Ghosn en font une fierté nationale. Il incarne le symbole de réussite de la diaspora libanaise. De l’autre, son retour précipité intervient alors même que le pays connaît des mobilisations d’ampleur… contre la corruption de sa classe politique. Pour beaucoup de Libanais, c’est l’urgence sociale et économique qui reste la priorité.


D’après la lettre Médiapart du 03/01/2020 : source (extrait)


Note : Tant que nous n’aurons pas confirmation officielle, nous ne saurons pas si les accusations portées par les autorités japonaises sont parfaitement valables tant est vérolé le système capitaliste.

Comment croire à l’innocence de Carlos Ghosn, a ses déclarations. Les conditions de son éviction du poste de PDG Renault-Nissan doit poser quelques soucis moraux à quelques-uns.

Mais là encore, saurons-nous un jour la vérité et en fait, qu’est-ce que cela nous apportera si ce n’est la confirmation que dans ce monde du business, la bassesse et la violence des coups larvés est bien le repas entre fauves, situation qui correspond à cet univers impitoyable. MC