Absurdité médicale !

BÉBÉS 0GM – Lulu et Nana, des monstres génétiques.

Les jumelles chinoises nées d’embryons génétiquement modifiés viennent de souffler leur première bougie. Au vu des mutations imprévues à l’œuvre dans leur génome, on ne leur promet pas un grand avenir.

Un journaliste du magazine américain MIT Technology Review vient de prendre possession du manuscrit que le père créateur, le chercheur chinois He Jiankui, a tenté, en vain, de faire publier en novembre 2018 dans la prestigieuse revue scientifique Nature.

On y apprend les détails de son expérience folle, consistant à modifier l’ADN des cellules-éprouvettes afin de leur conférer une immunité naturelle contre le virus du sida porté par le géniteur. La modification tentée sur le gène CCR5 est décrite comme «similaire », et non « identique », à celle qui confère l’immunité contre le VIH. Plus grave : les jumelles ont subi des mutations incontrôlées ailleurs dans leur génome, et probablement différentes d’une cellule à l’autre.

Lulu et Nana proviennent d’embryons qui s’apparentent à des mosaïques sur le plan génétique, comme si l’on devait monter un meuble Ikea à partir de plusieurs modes d’emploi. Le résultat ne peut qu’être foireux.

[…] … la communauté scientifique internationale condamne d’une voix unanime l’apprenti sorcier, mis au ban du corps médical pour avoir violé tous les principes éthiques en charcutant d’un coup de bistouri la nature humaine grâce à l’outil révolutionnaire d’édition génétique CRISPR-Cas9. Sans en connaître les conséquences potentiellement désastreuses pour l’organisme…

[…]

Si la boîte à outils CRISPR-Cas9 n’en est qu’à ses balbutiements, l’appliquer aux cellules embryonnaires, en nombre limité, permet d’éviter de s’attaquer aux milliards de cellules qui composent notre corps à l’âge adulte.

Elle promet, à terme, de concevoir son enfant à partir d’un « menu génétique », comme on choisit son plat dans un restaurant. L’ennui, c’est que, dans 60 % des cas, la réparation de l’ADN coupé ne tient pas compte du nouveau modèle fourni.

Selon une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ce mécanisme entraîne des modifications incontrôlées du gène et peut, dans certaines conditions, signer la perte de morceaux de chromosomes. […]


Edgar Lalande. Charlie hebdo. 31/12/2019


2 réflexions sur “Absurdité médicale !

  1. bernarddominik 05/01/2020 / 21:37

    Ça fait peur.
    Mais la médecine a, dans de nombreux cas, remplacé la sélection naturelle en maintenant en vie, en corrigeant certains handicaps, on a pas assez de recul pour en mesurer les conséquences.

  2. jjbey 06/01/2020 / 10:16

    Effrayante mise en œuvre de la modification génétique utilisée déjà sur les plantes (et pas que là) avec les résultats que l’on connait souvent désastreux pour la nature et toujours bénéfiques pour ceux qui les commercialisent.

    L’humain c’est d’abord respecter la nature et non pas de créer un modèle qui permettrait à tout un chacun de choisir le sexe, la couleur des yeux……… d’un enfant à venir pour le plus grand profit de certains..

Répondre à jjbey Annuler la réponse.