Isolation …

Rénovation énergétique: les arnaques se multiplient

Démarchages agressifs, mensonges éhontés sur les subventions accordées et les économies réalisées, travaux trop chers et bâclés : les aides à la rénovation énergétique ont favorisé la prolifération d’escrocs. Au détriment des particuliers et des artisans sérieux…

Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE), monétisation des Certificats d’Economie d’Energie (CEE), éco-Prêt à Taux Zéro (éco-PTZ), ou encore subventions de l’Agence NAtionale de l’Habitat (Anah), : depuis plusieurs années, les pouvoirs publics multiplient les mesures pour inciter les particuliers à abandonner les énergies fossiles, à isoler leur logement et, ainsi, diminuer leurs factures de chauffage.

Cette politique s’est encore renforcée en 2019 avec la création d’un CITE spécifique pour les familles aux ressources modestes (ce dispositif a, depuis, été amendé par la loi de finances pour 2020) et l’élargissement des aides « Coup de pouce chauffage » et « Coup de pouce isolation » à l’ensemble des ménages et pas seulement aux plus démunis. En agrégeant plusieurs de ces dispositifs, il est aujourd’hui possible, sous certaines conditions, de faire isoler ses combles perdus et ses planchers bas ou de changer de chaudière pour… un euro symbolique !

Mais, en fin de compte, les ménages sont-ils réellement gagnants ? Malheureusement, non. La multiplication d’actions encourageant les travaux d’économie d’énergie a favorisé l’arrivée d’escrocs dans ce secteur.

Démarchages agressifs, prestations surfacturées et réalisées en dépit du bon sens… Voici comment des sociétés sans scrupules réussissent à dévoyer des dispositifs vertueux.

Des techniques de vente agressives

«Je ne compte plus les multiples appels téléphoniques d’entreprises, soi-disant mandatées par Engie ou Enedis, me proposant des offres alléchantes pour réaliser des économies d’énergie ou réduire mes charges. Curieusement, on me raccroche au nez lorsque je réclame un courrier précisant ces offres. J’imagine que certaines personnes âgées moins averties que moi peuvent se laisser facilement prendre au piège », déplore Anne-Marie, une fidèle lectrice du Particulier.

Quant à Joël et son épouse, ils ont bien failli se faire avoir. «Ma belle-mère avait réalisé l’isolation de ses combles pour un euro et était très satisfaite du résultat, raconte Joël. Je suis allé sur internet pour vérifier mon éligibilité à ce dispositif. Dans la demi-heure, j’ai reçu un appel téléphonique d’une personne qui m’a demandé la surface de ma maison, ainsi que mon numéro fiscal. Elle a immédiatement envoyé un bon de commande par mail. Quand nous nous sommes aperçus, avec mon épouse, que notre signature avait été falsifiée, nous avons craint une arnaque et aussitôt fait jouer notre droit de rétractation. Puis, pendant plusieurs semaines, nous avons dû affronter le harcèlement téléphonique et les menaces de procès de cette centrale d’appels, apparemment située à l’étranger. »

Ce type de démarchage téléphonique émane effectivement de centres d’appels installés hors de nos frontières, le plus souvent en Israël et au Maroc. L’objectif de ces plateformes est d’obtenir le maximum de « leads », c’est-à-dire de contacts commerciaux qui sont ensuite revendus aux entreprises réalisant des travaux. Un marché très lucratif, opaque, propice au blanchiment d’argent.

Les méthodes des escrocs

Rémy*, salarié d’une société spécialisée dans le « démarchage énergétique », a accepté de témoigner. « Nous avons des consignes, notamment faire croire aux clients que les travaux ne leur coûteront qu’un euro alors qu’on sait très bien qu’ils en seront de leur poche. On invente des aides, des crédits d’impôt, des économies d’énergie… On facture les travaux trois fois leur prix et on leur fait signer un prêt à la consommation sans leur dire. On vérifie juste qu’ils ne sont pas fichés à la Banque de France. Pour le reste, on falsifie les dossiers pour que l’organisme de financement accorde le prêt. On cible volontairement les populations les moins instruites et les plus vulnérables. On ne doit pas s’en aller tant que le devis n’atteint pas, au moins, 40.000 €. On a vu des clients pris à la gorge être contraints de vendre leur maison; certains ont même fait des tentatives de suicide ».


* Le prénom a été modifié.


Valérie Valin-Stein. Revue « Le Particulier » janvier 2020 n° 1164


4 réflexions sur “Isolation …

  1. fanfan la rêveuse 27/12/2019 / 09:21

    Bonjour Michel,
    Je suis en vacances mais je ne peux ne pas réagir à cette publication !

    C’est exactement cela !
    Nous avons testé à la maison, le prix était exorbitant (un poêle à pellets de 11kw et un chauffe-eau thermodynamique, une obligation du lot pour 13800e), un emprunt (avec la BNP sous couvert d’un organisme de crédit, tiens donc) devait être mis en place sur 10 ans en contre partie nous ne devions pas avoir d’augmentation du prix de l’électricité pendant cette même durée (le taux je ne m’en rappelle plus mais il est démesuré par rapport au tôt en vigueur) , vous parlez de travaux à 1e !
    La commerciale a quittée la maison au 3ème rendez-vous sans aucune vente de signée 😉

    L’art d’escroquer les plus vulnérables et de dilapider l’argent de l’état !
    C’est HONTEUX !

    Bonne journée Michel ! 🙂

    • Libres jugements 27/12/2019 / 12:31

      Vous me voyez absolument navrer Françoise de vous avoir déranger en vacances, ce n’était pas le but d’embêter quiconque juste d’avertir que l’escroquerie était sous tous ces papiers et annonces de comm’ Élyséenne destinées à amadouer le tout à chacun et prouver qu’on ne s’intéresse pas qu’aux riches …

      Pour tout vous dire chère blogueuse, j’avais mis avant de partir un certain nombre d’articles pour ne pas laisser de vide d’infos aux nombreux lectrices lecteurs internationaux de ce blog, vous allez dans les heures et jours a venir trouver quelques images de nos pérégrinations varoises. Ce fut pour nous un profond changement d’avec nos activités journalières de retraités très (peut-être trop d’ailleurs) actifs …

      A dire vrai, la Côte d’Azur n’est pas notre « tasse de thé » tant le fric se déverse et ruisselle … dans les vitrines, dans les pavillons de banlieue (euhhhhhhhhhhh !), Les espèces d’engins à quatre roues (valant plusieurs appartements) de taille très basse décapotables malgré les 12-14°conduite par de vieux beaux accompagnés jeunettes bergeronettes bondasses piroxydées, aux avantages en vitrines (pour bien montrer le cout exorbitant s’il vous prenait le souhait de « palper » les rondeurs), palmiers et boissons en terrasse face à la plage pour 12 € le minuscule café et je ne parle pas de St TROP et son café devanture ou « IL FAUT » (tu parles Eddy (Barclay) ou Brigitte (Bardot) ou autres sont un jour passé dans ce bistroquet) du nom SENSEQUIER aussi couru que le FOUQUET’S … comment vous n’y êtes pas allé …. Voui, ben non… m’dame j’sais j’suis nul mais tout comme les vitrines de Dior, Gucci, Fred, Rollex, Dolce et Gabana, etc … moi ça me dégoute de faire semblant pour la galerie (manque plus qu’un selfie!
      Mais comme dit l’autre …faut pas mourir idiot …. vouai enfin ….sommes passé devant quoi et puis … tout comme les millions de ces gros bateaux étalés devant pour bien montrer que la richesse c’est qu’chose … vous rendez-compte, faire une sortie avec ZE Bateau là sur une chaise longue en bikini ou a poil (pourquoi s’gener) sur l’pont en sirotant un verre de champagne s’doit etre bien … t’as qu’a lire Closer, Aujourd’hui en France ou autre, Laconne, Ducon !
      Voaui j’sais rêver n’a jamais fait d’mal a personne … sauf a l’âme qu’en tu rentre dans ta banlieue, que tu prends les transports en commun matin et soir, que tu t’retrouves seul-e devant ton poste de télé (si t’en a une qui fonctionne encore) et bouffe des z’haricots t’en boite parce que tes fin de mois commencent le 15 …

      Oui, voilà ce que je pense du surfait de cette cote d’azur, heureusement faut être conscient et relativiser et surtout sortir de ce périmètre pour voir autre chose.
      Dès que vous dépassez les 15-20 km dans les terres c’est déjà nettement mieux et puis les paysages et villages anciens, sont a voir … vous en verrez la preuves … peut-être de quoi rêver.

      Très amicalement
      Bon repos et bonne fin d’année 2019
      Michel

      • fanfan la rêveuse 27/12/2019 / 18:59

        Ce n’est pas grave Michel ! 🙂
        Comme vous dites il ne faut pas mourir idiot, il faut au moins l’avoir vu une fois pour mieux en parler ensuite.
        J’aime ce qui est beau, la précision, c’est agréable et plaisant de voir de telles merveilles, nous avons en France un vrai savoir faire. Mais je préfère le découvrir dans la modestie et donc sans le bling bling, le pavanage 😉
        Je vous avoue fuir ce genre d’endroit et comme vous préférer l’authenticité.
        Bonne fin de journée Michel ! 🙂

  2. jjbey 27/12/2019 / 19:07

    ‘est une moyenne de 3 à 4 coups de téléphone par jour sur le fixe pour m’expliquer que ma maison doit être isolée et que je ne paierai qu’un Euro pour le faire…….Si le nom de mon correspondant n’apparait pas sur l’écran je ne décroche même plus.

Répondre à fanfan la rêveuse Annuler la réponse.