Étiquettes

Il y a bien longtemps sur une radio périphérique une chroniqueuse prédisait les événements politiques de la semaine à venir, en France et dans le monde… Geneviève Tabouis … le dimanche matin sur « radio Luxembourg » (qui deviendra RTL par la suite). Son propos commençait par : Attendez-vous à ….

Nous n’allons pas jouer les prédicateurs en ce dimanche matin, mais pourquoi le scénario ci-dessous ne serait pas une réalité à la « Machiavel » ? MC


Réforme des retraites – Age pivot

Attendez-vous à :

Étape 1,

Emmanuel Macron a [aurait] utilisé ce point précis comme chiffon rouge pour pousser la CFDT à rejoindre la grève ;

Étape 2,

Les grévistes sont galvanisés par l’émergence d’un grand front syndical uni incluant [une fois n’est pas coutume] la CFDT ;

Étape 3,

Emmanuel Macron abandonne l’âge pivot de 64 ans, qu’en fait il était déjà prêt à sacrifier pour faire passer tout le reste ;

Étape 4,

La CFDT répond en arrêtant la grève, ce qui brise l’unité du front syndical et casse la dynamique de la grève ;

Étape 5,

Après, ce qui passe pour une énorme concession d’Emmanuel Macron (mais qui est en réalité un « faux pivot »), et à quelques jours de Noël, les syndicats qui continuent d’appeler à la grève, dont la CGT, Sud, sont présentés en boucle alors dans les médias comme des extrémistes.

Il n’est toutefois pas certain que ce stratagème du « faux pivot », au demeurant assez grossier, parvienne à casser la dynamique de la grève. En effet, contrairement à une croyance très répandue, c’est généralement la base qui décide qu’il faut lancer une grande grève, et c’est généralement la base qui décide d’arrêter. Ou pas.


D’après un article paru dans « Marianne » source