Étiquettes

Par ces hypocrites ont prêté serment à M’sieur Hippocrate, parce qu’ils sont tenus au secret médical, les membres du bureau de la « caste de l’ordre des médecins » se croient au-dessus de toutes les lois et moralité publique. MC

Le diagnostic est sévère, mais l’ordonnance pas définitive.

Dix mois après les révélations du « Canard », la Cour des comptes a rendu publique son implacable enquête sur l’Ordre des médecins. Selon nos informations, les magistrats de la Rue Cambon vont prochainement saisir plusieurs juridictions (dont le Parquet national financier susceptibles de mettre leur nez dans une série « de faiblesses, voire de dérives préoccupantes », relatives à la gestion de l’Ordre.)

Quatre-vingts millions d’euros de cotisations obligatoires rentrent chaque année dans ses caisses.

De plus, les toubibs disposent de deux années de réserves, représentant deux fois cette somme, et d’un patrimoine immobilier de plus de 110 millions d’euros. Malgré cela, et malgré une enveloppe annuelle de 800.000 euros versés à des experts pour vérifier les comptes, « la comptabilité de l’Ordre est insincère », déplore la Cour. « Elle souffre d’approximations, de manques, d’erreurs [et surtout] d’écritures délibérément faussées. »

La faute au Conseil national, qui « fait preuve d’un aveuglement coupable sur l’étendue des dysfonctionnements ». Il est « devenu le dispensateur de petites et grandes largesses qui profitent à tous ».

Faut dire que la potion est bonne, à l’Ordre ! Les 54 membres « bénévoles » du Conseil national ont perçu, en 2017, 2,2 millions d’euros d’indemnités et se sont fait rembourser pour 2,6 millions de frais. Des dépenses en hausse de 33 % depuis 2011, a calculé la Cour des comptes.

Parmi les 54 élus, les 16 membres du bureau ont perçu plus de 1 million d’euros (les plus chanceux palpent jusqu’à 90.000 euros chacun). Ces indemnités forfaitaires s’assimilent, selon la Cour, à « des rémunérations déguisées » et à de confortables compléments de retraite : l’âge moyen des membres du bureau est de 71 ans.

Une bien belle attention, par les temps qui courent…


Article signé des initiales D. H. – Le Canard enchaîné. 11/12/2019