Duflot (psych) analyse Macron …

Cécile Duflot se permet de porter un jugement personnel sur les « presque » trois années d’exercices du « macronisme ». L’avis d’une personne ayant évolué dans le milieu écologiste, maintenant directrice d’une association militante (OXAM) ; libre à chacun d’approuver ou réfuter son analyse. MC

S’auto-attribuant dès 2016 le qualificatif de jupitérien, Macron a inscrit sa présidence dans le registre de l’autorité virile, y compris physiquement. […] Exercice de style du chef qui fait face à la foule.

[…] Pour lui, l’exercice du pouvoir se résume d’abord à fragmenter les oppositions sur le modèle décliné à l’envi du chauffeur de bus parisien contre celui de toutes les autres villes de France, tout en tenant un discours de détermination totale. […]

Le grain de sable de cette mécanique est que le discours n’est pas performatif et que la posture souffre du temps qui passe. […]

Ce monde-là est celui d’un avenir angoissant dans lequel les citoyens attendent un cap et des décisions – fussent-elles difficiles -, qui répondent réellement à ces enjeux et qui ne contribuent pas au contraire à soutenir un modèle court-termiste et condamné. Parce que si ces questions ne sont pas ou mal traitées, quelle que soit la force avec laquelle les éperons du chef piquent les flancs du corps social celui-ci devient rétif.

La fable « Le chêne et le roseau » (La Fontaine, 1668), rappelle en effet à celui qui se croit invincible que le vent peut souffler tout d’un coup beaucoup trop fort. « Si bien qu’il déracine, celui de qui la tête au Ciel était voisine. »

[…]


Duflot Cécile. Les Échos. Titre original : « Être trop sûr de soi, une faiblesse politique. ». Source (extrait)


4 réflexions sur “Duflot (psych) analyse Macron …

  1. fanfan la rêveuse 04/12/2019 / 08:09

    Bonjour Michel,

    J’ai cette analyse, être peu sûr de soi n’est pas bon, mais être trop sûr de soi ne l’est pas non plus.
    Ne pas l’être fait que nous doutons de tout ainsi nous n’avancerons pas, mais l’être s’est ne pas se remettre en question, car certain de ses opinions et choix…

    A mon sens, ceci est avant toute chose une recherche du juste milieu afin de ne pas se trouver dans une situation compliqué…

    Très bonne journée Michel !

    • Libres jugements 04/12/2019 / 11:25

      Bonjour Françoise,
      SVP, Ne prenez pas au premier degré la suite de mon commentaire ; sans doute que pour accéder à des postes « aussi importants » de toutes gouvernances, l’ego doit être démesuré, la sensibilité absente, le narcissisme omniprésent, une conception de vie unilatérale ; un ensemble qui fait quelque part, que l’on a en face de soi, des personnalités absentes de toute humanité, du respect des autres; persuader d’avoir la science infuse… ou plutôt s’enfermant dans une posture persuadée que l’habit fait le moine.
      Tout roitelet peut se prétendre roi, reste à savoir roi de quoi, de qui, car tout roi qui fut, un jour fut évincé.

      En vous souhaitant une très bonne journée
      Très amicalement
      Michel

      • fanfan la rêveuse 04/12/2019 / 12:03

        Vous me faite sourire Michel ! Tout va bien rassurez vous, bonne journée !

  2. jjbey 05/12/2019 / 22:55

    Roi fait par le système capitaliste qui a toujours plusieurs fers au feu.
    Cela devait le rendre un peu moins arrogant.

Les commentaires sont fermés.