Ajout important … grâce à Tatchou92 … qui nous a « trouvé  » le rapport officiel de Mme El Khomri. Sa lecture « rend » obsolète notre commentaire. Voir en fin d’article. MC

Voilà une belle annonce médiatique … qui n’est d’abord qu’une proposition restant encore à mettre en œuvre (bien évidemment !).

À la vue du chiffre annoncé 825 millions d’euros par an pour créer des emplois, sans aller plus loin dans l’analyse de ce chiffre et le mettre en rapport avec le contenu intégral de la proposition, nous ne pouvons qu’être satisfaits et que le gouvernement accepte de la mettre en œuvre. Ceci étant dit, en examinant la répartition de ce chiffre, il nous faut une nouvelle fois conclure, que cette proposition n’est destinée qu’à éteindre un incendie grandissant dans la gestion des personnes âgées et dépendantes. MC

Grand âge : 825 millions par an pour créer des emplois

L’ancienne ministre Myriam El Khomri a remis son rapport mardi à la ministre de la Santé et des solidarités, Agnès Buzyn, dans lequel des pistes sont évoquées afin de rendre plus attractifs les métiers du grand âge. Vous jugerez par vous même après lecture de cet article.

L’ancienne ministre du Travail de François Hollande, préconise de mobiliser 825 millions d’€ [825.000.000 €] par an dans les années à venir, notamment pour créer 92.300 postes supplémentaires de 2020 à 2024 dans les structures d’aide à domicile et dans les maisons de retraite, mais aussi pour mieux rémunérer et former ces professionnels. Pour garantir aux salariés des « conditions décentes d’intervention », il faut augmenter de 20 % le taux d’encadrement des seniors, détaille Myriam El Khomri.

Lancement d’une « grande conférence sociale »

Elle préconise également de ûmodifier les conventions collectives pour augmenter les salaires des aides-soignants et autres accompagnants éducatifs et sociaux, des professionnels aujourd’hui si « peu considérés » et si mal payés qu’on compte dans ce secteur 17,5% de ménages pauvres, contre 6,5 % pour l’ensemble des salariés.

Il s’agit selon elle de mettre un terme à des situations qui voient certaines salariées rester au SMIC pendant « 9, voire 13 ans ».

Après avoir reçu ce rapport, Agnès Buzyn a annoncé le lancement « d’une grande conférence sociale » autour des métiers du grand âge « d’ici la fin de l’année », qui pourrait rendre des « conclusions d’ici le tout début de l’année 2020 ».

Cette conférence visera notamment à réfléchir aux « besoins de recrutement », à « l’évolution des rémunérations », et à « l’amélioration de la qualité de vie au travail » des professionnels qui aident au quotidien les seniors en perte d’autonomie, à domicile comme dans les établissements, a-t-elle précisé. [Ce gouvernement Macron, utilise, abuse de la « bien une élégante manière de présenter les choses » (si l’on peut dire) par une réflexion soi-disant nationale au travers de conférences, pourtant nous avons pu noter à chaque fois que ce type de conférence a eu lieu, qu’analyses et  sa conclusion tirées, n’ont jamais fait bouger les choses alors qu’elles sont le plus souvent pré-décidées en amont de tout débat. MC].


Article non signé. Le Dauphiné Libéré. 30/10/2019


Lien vers le rapport officiel : https://ad-pa.fr/telechargements/pj-lha/pj-19-46-2/rapport_el_khomri_-_plan_metiers_du_grand_age.pdf


Notre conclusion après lecture du rapport et à la vue de tous les chiffres annoncées : une proposition déjà mieux que rien (si elle était suivit d’effets), dans les conditions actuelles, mais reste très insuffisante proposition au regard des problèmes actuels tant par le montant de son financement annoncé que par les moyens humains et les nécessités de faire évoluer les structures d’accueils, a mettre en oeuvre. MC