Étiquettes

, ,

Un étonnant Château est planté au centre du village.

Le château est construit sur un promontoire rocheux délimité au sud par la Sorgues, coulant en contrebas, et au nord par le ravin du ruisseau de rose. Ces lieux sont d’occupation très ancienne le château ayant succédé à un oppidum romain.

A été retrouvé dans les archives anciennes ce texte datant du Moyen Âge.

La transaction 2338 entre Bernard de la tour ces lanières et habitants du lieu chaque année, à la Saint-Michel, chaque habitant devra payer une redevance pour chaque bête foraine qu’il possède. Si la bête est petite, il donnera une « mail », et si, au contraire, elle est grosse, il donnera « dix deniers tournois ».

Retour, le seigneur leur donnera la faculté de mener paître leurs bestiaux dans cette terre ou devois, mais il se réservera la faculté qu’ont toujours exercée ses devanciers, de céder à des particuliers des terres vacantes ou en friche pour y faire du blé ou d’autres fruits.

Le seigneur accorde aussi aux habitants la faculté de pêcher dans la rivière Sorgues, à l’exception cependant de la partie qui part du pied de la Prado jusqu’à la chaussée. La pêche est interdite dans cette partie, sous peine de dix sols d’amende pour le délinquant. La pêche leur est en outre interdite dans toute la rivière à l’époque où le poisson fait sa semence, au moins avec les engins prohibés ou défendus de droit commun.

En retour les habitants doivent entretenir les prés qui se trouvent dans la juridiction du seigneur et les protéger les uns envers les autres. Le seigneur leur accorde aussi l’usage de la chasse de la perdrix et du lapin, et il se réserve en outre ses droits seigneuriaux.


Note : En cliquant sur n’importe quelle photo vous la verrez en « grand » format

Malheureusement un réception exceptionnelle au château, nous a privé de sa visite.


Collection personnelle, Reproduction strictement interdite, Photos MC, Appareil Sony Alpha 500. Zoom 18/55. Filtre polarisant. Pare-soleil.