Luc, un village en Lozère 2

Ruines du château de LUC

Découvrez les vestiges de ce Château gardien sur la voie Régordane, qui occupe une position stratégique à la frontière du Gévaudan (Lozère) et du Vivarais (Ardèche) où Robert Louis Stevenson à fait halte au XIXème siècle, au pied duquel vous découvrirez la vallée de l’Allier.

Le village de Luc est un des lieux les plus anciennement habités du Languedoc. Vous pourrez découvrir sur le bâtiment un alignement particulier des pierres, ce type de construction est appelé « opus spicatum » ou « appareil en épi », « appareil en arêtes de poisson ». Sur le site des panneaux vous permettront de décrypter le site.

Comme d’habitude pour obtenir les photos en plus grand format, un clic sur une photo au hasard.

Collection privée, Photo MC, Reproduction strictement interdite, Appareil Sony Alpha : zoom 18/55, Pare soleil, Filtre polarisant — Temps chaud et orageux.

3 réflexions sur “Luc, un village en Lozère 2

  1. bernarddominik 07/07/2019 / 10:09

    Le château est loin du village?

    • Libres jugements 07/07/2019 / 11:48

      Bonjour Jean-Jacques.

      Pour répondre à ta question, non le château de Luc qui fut une place forte au Moyen Âge domine le village. Sa situation permettait effectivement de couvrir la vision sur plusieurs vallées, il était un point fort de défense.
      Plus que ces ruines, son histoire mérite qu’on s’y arrête et je t’invite à en prendre connaissance, tant il est la clé d’entrée dans la région occitane.

      le village de Luc par lui-même, maintes fois détruit, rebâti n’offre pas un grand intérêt sauf l’ensemble qui constitue l’église et les parties attenantes avec un grand dommage concernant les vitraux disparus, l’entretien extérieur, de même que la voûte de l’église refaite en matériaux modernes contrariants le reste du bâtiment. Mais il reste que l’ensemble de la construction est à connaître notamment par la séparation femme au rez-de-chaussée, homme à l’étage … Les différentes parties de construction roman et gothique, l’appareillage des pierres, l’ensemble des dalles constituant le sol, l’abside dépourvue de toute représentation liturgique …

      Très amicalement
      Michel

  2. fanfan la rêveuse 07/07/2019 / 17:51

    Superbe ! 🙂
    Bonne fin de journée Michel !

Les commentaires sont fermés.