Étiquettes

, , , ,

Alors que l’opinion publique lui est de plus défavorable, se considérant « grand maître » du jeu d’échec, Macron entendrait concevoir un coup d’avance pour son groupe la république en marche (LR–EM) dans les futures élections municipales. MC

Il est étonnant de lire l’article ci-dessous dans les colonnes de Figaro-Magazine, à se demander à quoi joue, joue pour qui, travaille pour qui ce magazine. De toute façon ne nous ne faisons pas d’illusions, il ne travaille certainement pas pour les salariés retraités. MC

Avec le président de la République, Stéphane Travert connaît la carte électorale par cœur, ils avaient constaté dès août 2018 la nécessité de constituer un réseau d’élus pour La République en marche (LREM) dans la perspective des prochaines municipales.

Emmanuel Macron, qui aime se référer à 1958, voit son parti se retrouver dans la même situation que les gaullistes en 1959: après avoir remporté largement les législatives de novembre 1958, ils misent sur les municipales pour consolider leur assise territoriale. La déception sera à la hauteur de leurs attentes, les électeurs préférant globalement reconduire les sortants, issus de «l’ancien monde».

C’est pour essayer d’éviter cette désillusion que Stéphane Travert a pour mission de rencontrer les élus locaux et de les amener à rejoindre ou au moins à travailler en bonne entente avec LREM. L’ancien ministre a déjà organisé trois déjeuners avec des maires et le Premier ministre, Edouard Philippe, à Matignon. Il attend que l’agenda d’Emmanuel Macron se libère pour en programmer un à l’Élysée. «Il ne faut pas être dans une forme d’exclusion», assure le député de la Manche, qui constate que des élus de droite ont déjà pris position pour la liste de Nathalie Loiseau aux européennes, ce qui leur assure la perspective d’un soutien aux municipales.

[C’est un secret de polichinelle que de dire que la liste des républicains(LR) n’emporte pas une adhésion au programme du groupe emmené par Laurent Wauquiez, il n’est pas étonnant qu’un certain nombre des cadres de ce mouvement, votent (utile !) pour la liste conduite par Loiseau plutôt que de laisser quelques-uns voter pour le RN de Marine. MC]


Carl Meeus. le Figaro Magazine. Titre original : «Travert, Paris, LREM: les indiscrétions du Figaro Magazine ». Source (extrait)