Les retraités ont beaucoup de ressentiment.

5 millions de retraités reçoivent un remboursement de la CSG. Pour de nombreux seniors, la mesure ne suffit pas. Explications.

C’est une petite victoire pour les retraités. Après avoir montré leur colère sur les ronds-points pendant des semaines, ils sont parvenus à obtenir un recul présidentiel à quelques jours de Noël. La hausse d’1,7 points de la CSG, intervenue en janvier 2018 pour 10 millions de pensionnés, n’est désormais plus qu’un mauvais souvenir pour la moitié d’entre eux.

Emmanuel Macron a en effet modifié en partie sa mesure, reconnaissant que l’effort demandé aux retraités des classes moyennes avait été « trop important ». Un versement de 150 € en moyenne Ces jours-ci, la promesse présidentielle devient enfin une réalité en espèces sonnantes et trébuchantes.

  • Les 5 millions de retraités concernés vont bénéficier de la suppression de la hausse de la CSG sur leur pension.

Ce jeudi, beaucoup vont aussi être remboursés du trop-perçu des premiers mois de l’année 2019. En moyenne, le versement avoisine les 150 € par personne. « C’est plutôt une bonne nouvelle pour ceux qui vont en bénéficier, reconnaît Christian Bourreau, le vice-président de la Confédération française des retraités (CFR) dont l’organisation représente plus de 1,5 million de personnes. Au total, sur une année, c’est 450 € qui ne seront finalement pas ponctionnés par l’Etat. Ce n’est pas négligeable. »

  • Mais est-ce suffisant pour calmer vraiment la grogne des retraités ?

Pas sûr. Les dépenses augmentent plus vite que les coups de pouce fiscaux. L’annulation de la hausse de la CSG, la suppression de la taxe d’habitation ou encore la future baisse de l’impôt sur le revenu ne font pas le poids face à la perte de pouvoir d’achat ressenti par les retraités. […]

[…] Lors de son allocution télévisée du 10 décembre, Emmanuel Macron a ainsi annoncé : « Pour les retraités qui touchent moins de 2 000 € par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG. »

  • Après l’effet d’annonce, la vérité…

De quoi donner le sourire à de très nombreux seniors, bien plus nombreux que les 5 millions de retraités finalement bénéficiaires de la mesure. « Ils ont parlé du montant des pensions alors que c’est le revenu fiscal de référence du foyer fiscal qui compte, s’indigne Christian Bourreau. « Certains se sont dit « moi, je touche 1 890 €, je suis dans les clous » mais en réalité, ils ne l’étaient pas parce qu’ils ont des revenus annexes ou que leur conjoint touche une plus forte pension. Cela a généré des malentendus et beaucoup de colère. »


Aurélie Lebelle. Le Parisien : « CSG des retraités : un remboursement mais beaucoup de ressentiment ». Source (Extrait)


5 réflexions sur “Les retraités ont beaucoup de ressentiment.

  1. jjbey 11/05/2019 / 12:12

    Beaucoup de colère justifiée car le retraité au dessus de 2000€ se voit amputé non seulement de la CSG qu’il doit mais en plus de celle de son conjoint qui, lui, serait éligible du fait de sa retraite inférieure à 2000€. L’escroquerie tient du fait que c’est sur le revenu fiscal de référence que la CSG est calculée, pas sur chacune des pensions alors même que la pension de retraite est un droit individuel.

  2. fanfan la rêveuse 11/05/2019 / 14:53

    Notre président est un sacré malin mais tout le monde n’est pas dupe ! 🙁

    • Libres jugements 11/05/2019 / 15:19

      vous avez peut-être raison Françoise, tout le monde n’est pas dupe … ou plus exactement je voudrais croire que vous avez raison … sauf que bon nombre de personnes restent avec l’information première dans la tête et vous soutiennent mordicus que c’est ça, puisque que c’est ce qu’« a dit le président tel jour au poste de télé ». Essayez de dire qu’il faut comprendre l’information autrement et on vous traite de tous les noms d’oiseaux.
      En vous souhaitant une bonne journée
      Amicalement
      Michel

      • fanfan la rêveuse 11/05/2019 / 20:16

        Je ne suis pas spécialiste, je n’ai pas cette prétention, je ne passe que peu de temps pour en savoir suffisamment.
        Mais il est une réalité à sa dernière allocution j’ai trouvé qu’il se moquait quelque peu des français en évoquant ses futurs actions et décisions… Alors, les français n’ont pas bien écouté !
        Que pouvons nous faire de plus pour que cela change sans en arriver à des situations chaotiques ?
        Voter, mais cela aura t’il une réelle efficacité (je pense au faible taux des petites représentations des autres partis) et dans combien de temps ? Pas facile tout cela !
        Douce soirée Michel

  3. Gavroche 12/05/2019 / 10:51

    Macron « grosse filou » !

Les commentaires sont fermés.